Deux rencontres : littérature albanaise

Les 6 et 9 octobre 2018

Avec les écrivains, Bessa Myftiu et Ylljet Aliçka

Tables rondes organisées par la BULAC

Deux événements pour deux rencontres. À l'occasion de leur passage en France, la BULAC vous propose de rencontrer les écrivains Bessa Myftiu et Ylljet Aliçka, en deux temps : à Gif-sur-Yvette puis à Paris. La première table ronde, axée sur les questions de traduction et d'autotraduction, aura lieu dans le cadre du Festival VO-VF. La deuxième rencontre, organisée (après le festival) dans l'auditorium de la BULAC, s'intéressera aux ombres portées de l'ère communiste dans la littérature actuelle, qu'elle s'écrive à l'intérieur ou à l'extérieur des frontières d'Albanie.

1 - Littérature albanaise, passage d'une langue à l'autre

Samedi 6 octobre 2018, de 17h30 à 18h30

Hors les murs, entrée libre

Festival VO-VF de la traduction littéraire, Gif-sur-Yvette (91)

Pourquoi écrire dans une autre langue que sa langue natale ? Qu'est-ce qui motive le choix par un auteur de l'autotraduction ou de la traduction par une tierce personne ? Quelle est la nature des échanges entre un auteur et ses traducteurs ? Comment cette littérature s'exporte-t-elle aujourd'hui et quels sont les obstacles et les enjeux de sa diffusion à l'extérieur des frontières albanaises ? C'est à ces questions ainsi qu'à celles que leur posera le public à l'issue de la rencontre que seront invités à répondre Bessa Myftiu et Ylljet Aliçka.

2 - Dedans / dehors. Écrivains d'Albanie et de la diaspora

Mardi 9 octobre 2018, 18h30 - 20h30

Entrée libre

BULAC, auditorium du Pôle des langues et civilisations

Présentation : Irena Rambi (BULAC)

Modération : Ardian Marashi (Inalco)

Après une présentation par Irena Rambi des collections albanaises de la BULAC, l'enseignant-chercheur Ardian Marashi parlera des œuvres respectives de Bessa Myftiu et Ylljet Aliçka et ouvrira la discussion en s'intéressant aux multiples traces et empreintes de l'ère communiste présentes dans leurs textes respectifs ainsi que dans les œuvres de nombreux auteurs albanais contemporains. Dans la deuxième partie de la rencontre Ardian Marashi élargira la focale en brossant un état des lieux de la littérature albanaise publiée aujourd'hui à l'intérieur comme à l'extérieur du pays, notamment grâce à la diaspora albanaise, à laquelle appartient Bessa Myftiu.

 

Les auteurs invités

Bessa Myftiu est née à Tirana (Albanie). Après des études de lettres et un doctorat en Sciences de l'éducation dans son pays, elle a enseigné la littérature à l’université puis fait un détour par le journalisme. Auteur de poèmes, de romans, de nouvelles et d’essais, elle a également écrit des scénarios, tel que le long métrage Ullka, coproduction Suisse-Albanie, où elle interprète le rôle principal. Par ailleurs, Bessa Myftiu a traduit de l’albanais vers le français l'œuvre de son père, écrivain et dissident, Mehmet Myftiu.

Depuis 1991, Bessa Myftiu vit en Suisse. Elle a travaillé pendant une quinzaine d'années à la Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation de Genève. Depuis 2013, elle enseigne à la Haute École pédagogique de Lausanne.

Publications

La dame de compagnie, Encre Fraîche, Genève, 2018 ; Dix-sept ans de mensonge, BSN press, Lausanne, 2017 ; Vers l’impossible, nouvelles, éditions Ovadia, France, 2016 ; Amours au temps du communisme, Paris, Fayard, 2011 ; Confessions des lieux disparus, roman, éditions de l’Aube, France, 2007, parution en poche, 2008, réédition, éditions Ovadia, 2010 : lauréat du prix Pittard de l’Andelyn 2008 (sélectionné pour le prix Rosine Perrier et le prix du roman francophone 2008), traductions vers l'allemand, l'albanais et le bulgare. [En savoir plus]

Ylljet Aliçka est écrivain, scénariste, réalisateur, titulaire d'un doctorat en sciences didactiques. Entre 1992 et 1997, il a été responsable des relations internationales au ministère de la Culture albanais puis, de 1998 à 2007, responsable de la Culture et de la Communication pour la délégation de la Commission européenne à Tirana.

Ambassadeur d’Albanie en France de 2007 à 2013, il a également été le représentant personnel du président de la République albanaise auprès de l’Organisation internationale de la Francophonie. Depuis 2013, Ylljet Aliçka est professeur en éducation et psychologie à l'Université européenne et enseigne également l'écriture de scénario à l'Université des Beaux-Arts deTirana.

Publications

En Albanie : Tregime, éditions Onufri, 1996 ; Kompromisi, nouvelles, éditions Onufri, 2000 ; Një rrëfenjë me ndërkombëtarë, roman, éditions OMSCA, 2006 ; Koha e puthjeve, nouvelles, éditions Toena, 2010 ; Valsi i dashurisë, roman, éditions Toena, 2012.

En France : Les Slogans de pierre, éditions Climats, 1999 ; Les Slogans de pierre, réédition, éditions Pyramidion, 2009. Autres traductions [en savoir plus]

Publications en cours : Des nouvelles d’ailleurs, édition Chapitre 12, France, 2018 ; Gli internazionali, Rubbettino editore, Italie ; Valsi I lumturise, Foreign Language Teaching and Research Publishing Co., Ltd, Bejing, Chine ; The internationals,  Al Arabi Publishing and Distributing, Égypte.

Adaptations cinématographiques

Le poète, film albanais, 2018 ; Les étrangers, film Albanie-Allemagne, 2018 ; Plastic flowers, film albanais, 2016 ; Chronique albanaise, film franco-italo-albanais, 2009, Prix du meilleur scénario au Festival des films de l’Europe de l’Est à Paris, 2011 ; Slogans, film franco-albanais, sélectionné par le Festival de Cannes, 2002, section Quinzaine des réalisateurs, lauréat du Prix de la Critique des jeunes, Golden Prize, International Film Festival,Tokyo, 2002 ; Premier prix, Festival de Cottbus, 2003.

 


Rejoignez-nous



Le carreau de la BULAC, carnet de recherches sur hypotheses.org

Pour citer cette page : 🔗 www.bulac.fr/?id=3058