Yémen, le patrimoine en danger

Manuscrits, archives et langues sudarabiques à l'épreuve du conflit

Conférence

Le mercredi 14 décembre 2016, 18h30-20h30

Auditorium, entrée libre

La Bibliothèque universitaire des langues et civilisations propose une soirée consacrée au Yémen, ancienne Arabie du Sud, terre de la reine de Saba, qui possède l'un des paysages culturels les plus riches et les plus anciens de la péninsule arabique. Son patrimoine couvre des milliers d'années.

Or ce pays de 27 millions d'habitants est en proie depuis 2014 à un conflit violent qui oppose les forces gouvernementales fidèles à l'ancien président en fuite, Abd Rabbo Mansour Hadi, à la rébellion houthiste, qui s'est emparée d'une partie du pays. Dans cet affrontement où les lignes de clivages tendent à devenir religieuses voire sectaires, les rebelles houthistes (minorité chiite) sont contrés par une coalition de plusieurs pays, menés par l'Arabie saoudite (sunnite), qui effectue des bombardements meurtriers. Outre les nombreuses victimes civiles, les destructions n'épargnent pas les sites historiques uniques de ce pays, dont certains sont classés par l'Unesco.

La conférence propose d'éclairer cette situation complexe et d'attirer l'attention sur la richesse historique du patrimoine yéménite et l'ampleur des dommages qu'il subit. L'intervention d'Éric Vallet portera sur les racines historiques du conflit. Marie-Claude Simeone-Senelle traitera de la richesse du patrimoine culturel immatériel du Yémen à travers l'exemple des langues sudarabiques modernes et de leur littérature. Enfin, Mohammed Tawaf traitera des conséquences du conflit sur les archives qui se trouvent au Yémen.

 
Facsimilé du ms. Ṣanʿāʾ, al‑Ǧāmiʿ al‑kabīr, Maktabat al‑awqāf (« al‑Šarqiyya ») n° 689, fol. 1b

Les intervenants

Marie-Claude Simeone-Senelle est directrice de recherche émérite en linguistique afro-asiatique (CNRS : LLACAN-INALCO ; CEFAS ; ILD).

Mohammed Tawaf, doctorant à l'École nationale des Chartes, est titulaire d'un Master d’histoire : Les relations diplomatiques entre la France et le Yémen de 1918 à 1945 : Étude historique et inventaire des documents d'archive, Panthéon-Sorbonne. Il a obtenu une maîtrise de gestion des documents et d’archives à l'Institut supérieur de documentation à l'université Manouba en Tunisie. Il est archiviste aux Archives nationales du Yémen.

Éric Vallet, historien, est maître de conférences à l'université Panthéon-Sorbonne, UMR Orient et Méditerranée, équipe « Islam médiéval », et membre junior de l'Institut universitaire de France. Il est spécialiste de l'histoire du Yémen et de l'océan Indien au Moyen Âge. Dernier ouvrage : avec Emmanuelle Vagnon (dir.), La Fabrique de l'océan Indien : cartes d'Orient et d'Occident (Ve-XVIe siècles), Publications de la Sorbonne, 2016.

Pour aller plus loin :

Sélection bibliographique

« Patrimoine yéménite en péril »

Exposition dans les vitrines du rez-de-jardin

Une sélection de documents anciens en rapport avec le Yémen est exposée jusqu'au 15 décembre dans les vitrines du rez-de-jardin.

 


Rejoignez-nous



Le carreau de la BULAC, carnet de recherches sur hypotheses.org