Asie

Cette aire très vaste comprend des fonds d’importance inégale mais recèle quelques collections uniques. Les collections se sont surtout développées depuis la fin du XIXe siècle ; les fonds les plus anciens et les plus importants sont le chinois et le japonais. Tous sont axés vers une connaissance approfondie des langues et des pays avec une majorité d’ouvrages dans les langues originales.

Fac-similé du premier dictionnaire bengali-anglais imprimé au Bengale en 1793 in The Printing Press in India © Anant Kakba Priolkar, collection de la BULAC.

Le domaine bengali (Asie) constitue l'un des fonds les plus riches dans l'aire de l'Asie du Sud. La langue et la culture bengali s’étendent sur une région située à l'est de l'Inde et au Bangladesh. Le bengali est parlé par 250 millions de personnes à travers le monde.

[En savoir plus]

Le domaine birman est modeste en nombre de volumes mais constitue, avec ses ouvrages publiés avant 1945, un ensemble d’une grande valeur documentaire. Le birman est parlé par 50 millions de personnes.

[En savoir plus]

CHI.665 6

Le domaine chinois (Asie) englobe la Chine continentale et Taïwan dans leur diversité culturelle et linguistique. Le mandarin compte 867 millions de locuteurs et 66 millions de personnes parlent le cantonais.

C’est un fonds en pleine expansion que complètent des collections numériques.

[En savoir plus]

La BULAC dispose d'un fonds coréen inestimable, doté de 600 ouvrages anciens (parmi lesquels des xylographies) reçus par legs ou par dons. Le coréen est parlé par 70 millions de locuteurs principalement en Corée du Sud et en Corée du Nord, mais aussi en Chine, au Japon et aux États-Unis.

[En savoir plus]

Le domaine hindi (Asie) constitue un véritable défi pour la politique documentaire de la bibliothèque. Plus de 400 millions de locuteurs sont hindiphones dans le monde.

[En savoir plus]

Le domaine indonésien et malais est modeste en nombre de volumes mais il faut souligner la qualité du fonds ancien. Le monde malayophone compte aujourd'hui près de 250 millions de locuteurs.

[En savoir plus]

La BULAC détient le fonds japonais (Asie) le plus ancien et le plus important de France. Le japonais est parlé par 130 millions de locuteurs.

[cf. le catalogue du fonds ancien japonais]

Une base numérique japonaise, « Japan Knowledge » est consultable à la BULAC (voir num.bulac.fr).

[En savoir plus]

Bien que modeste en nombre de documents, la collection khmère (Asie du Sud-Est) de la BULAC rend notamment compte des débuts de l'imprimerie au Cambodge et a surtout une valeur inestimable pour la période de 1975 à nos jours. Langue officielle du Cambodge, le khmer est parlé par environ 20 millions de locuteurs.

[En savoir plus]

Domaine laotien

Avec moins de mille titres à ce jour, le fonds lao est en cours de constitution.

Le domaine mongol (Asie) constitue un des axes de développement de la bibliothèque. Il s’étend sur un vaste espace englobant la Mongolie proprement dite, la Mongolie intérieure (Chine), la Bouriatie et la Kalmoukie (Fédération de Russie). Les langues mongoles sont parlées par 7 millions de locuteurs.

[En savoir plus]

Domaine népali

Le fonds népali est en cours de constitution.

Le domaine ourdou s’étend sur l’Inde et le Pakistan. L'ourdou est parlé par 160 millions de personnes. C’est la première langue de 60 à 80 millions d'individus.

[En savoir plus]

Domaine philippin

Le fonds philippin répond à la création en 1965 d’un enseignement de pilipino. Avec moins de 3 000 titres, il est en cours de constitution.

Le domaine tamoul (Asie) est un fonds riche, notamment doté d’une trentaine de manuscrits. Le tamoul est parlé par 80 millions de locuteurs dans le monde.

[En savoir plus]

Le domaine thaï (siamois) est un des plus anciens de la bibliothèque. Cette langue compte environ 60 millions de locuteurs. 

[En savoir plus]

Les collections du domaine tibétain(Asie) constituent un ensemble d’une grande valeur documentaire. On estime à plus de 6 millions le nombre de locuteurs tibétains.

[En savoir plus]

Le fonds vietnamien est le plus important du secteur Asie du Sud-Est de la BULAC. Le vietnamien compte 88 millions de locuteurs au Viêtnam et dans la communauté vietnamienne d'outre-mer.

[En savoir plus]

 


Rejoignez-nous



Le carreau de la BULAC, carnet de recherches sur hypotheses.org