Domaine hindi

The design development of Indian architecture, détail © Claude Batley, London, J. Tirantin, 1940, collection de la BULAC

Le domaine hindi (Asie) constitue un véritable défi pour la politique documentaire de la bibliothèque. Plus de 400 millions de locuteurs sont hindiphones dans le monde.

Ce domaine, composé de 7 100 ouvrages, réunit cinq fonds issus de la Bibliothèque inter-universitaire des langues orientales (BIULO), du fonds Jules Bloch, des fonds indianistes Vaudeville et Biardeau de l'École pratique des hautes études (EPHE), du Centre d'études de l'Inde et de l'Asie du Sud (CEIAS) de l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et de l’École française d’Extrême-Orient (EFEO).

Il englobe des ouvrages sur les formes anciennes et dialectales du hindi, tels que le râjasthâni, l’avadhi, le braj, le bhojpuri ou le mâgadhî, et des documents plus généraux sur le sous-continent indien avant les indépendances.

Il se constitue à partir des bibliothèques personnelles des enseignants de l’École des langues orientales. L'intégration de celle de Julien Vinson (1843-1926) ouvre les portes à ce que l’on nomme alors : l’hindoustani. Puis viennent les dons de Pierre Miele (1911-1963) et de Bengali Kumar Jain.

Le fonds Jules Bloch est principalement constitué d'études sur les religions et les langues de l'Inde. Celui-ci est complété par les études indiennes modernes des fonds Vaudeville et Biardeau. Les fonds du CEIAS et de l'EFEO représentent un apport en histoire, en religion et en sciences sociales.

La littérature et la linguistique sont les disciplines-phares suivies de l'histoire, de la civilisation, de la géographie, de la chiromancie et de la magie.

Les collections en magasins : de nombreux volumes communicables, dont les revues de plus de 10 ans.

Dans les collections de la Réserve sont réunis les ouvrages rares et précieux, consultables sous certaines conditions. Par exemple : Mémoires de la compagnie des Indes : 1765-1793. [S.l.] : [s.n.], [19e siècle].

Des revues en ligne et des bases de donnéesPar exemple : India Today Hindi ; India Review, Sikh formations : Religion, Culture, Theory ; Asian Studies Ebooks.

Chargée de collections pour le domaine hindi : soline.lau-suchet [à] bulac.fr

 

Chargé de collections pour le domaine népali : prodip.chakraborty [à] bulac.fr

Établissements fondateurs de la BULAC ayant contribué à la constitution du domaine hindi : Sorbonne Nouvelle, INALCO, EPHE, EHESS, EFEO.

 


Rejoignez-nous



Le carreau de la BULAC, carnet de recherches sur hypotheses.org

Pour citer cette page : 🔗 www.bulac.fr/?id=955