Europe balkanique, centrale et orientale

Une bibliothèque de référence pour la slavistique

Cet ensemble représente près de la moitié des collections de la bibliothèque, puisque les fonds russes du Centre d’études slaves (CES) et de la Sorbonne, de la Bibliothèque juridique sur l’Europe centrale et orientale (BJECO) et du Centre d'études des mondes russe, centre-européen et caucasien (CERCEC) ont rejoint en 2011 ceux de la BULAC. Les ouvrages russes y occupent une place prépondérante. La BULAC apparaît désormais comme une véritable bibliothèque de référence pour la slavistique et les langues d’Europe centrale. 

Malgré sa taille modeste, le domaine albanais constitue un fonds de qualité incluant un certain nombre de documents rares. L’albanais est parlé par environ 7 millions de locuteurs sur un territoire englobant l’Albanie, le Kosovo, le Monténégro, la Macédoine et la Grèce.

[En savoir plus]

Le domaine balte est constitué d'un fonds relativement modeste qui comprend des documents en lituanien (4 millions de locuteurs), en estonien (1 million de locuteurs) et en letton (1,4 million de locuteurs).

[En savoir plus]

Le domaine biélorusse de la bibliothèque, bien que modeste, offre des collections d'un grand intérêt. Le biélorusse, langue officielle de la Biélorussie, compte environ 7 millions de locuteurs. Il est aussi parlé en Lithuanie et en Pologne (en Voïvodie de Podlachie).

[En savoir plus]

Le domaine bulgare, ressuscité à la fin du XIXe siècle, offre un fonds représentatif de ce pays. Le bulgare est parlé par environ 8 millions de locuteurs.

[En savoir plus]

Le domaine Caucase est constitué d’ouvrages répartis sur plusieurs aires géographiques : la Russie du Sud (Républiques d’Adyguée, du Daghestan, d’Ingouchie, de Kabardino-Balkarie, de Karatchaievo-Tcherkessie, d’Ossétie du Nord, de Tchétchénie) et la Transcaucasie (Arménie, Géorgie et Azerbaïdjan).

[En savoir plus]

Domaine finno-ougrien

La constitution du fonds a commencé en 1931 avec le début de l’enseignement d’Aurélien Sauvageot (1897-1988), il compte environ 2 000 titres, principalement en littérature, en linguistique et en histoire. Ces collections se sont enrichies en 2011 du fonds finnois de l’université Sorbonne Nouvelle - Paris 3.

Le fonds grec de la BULAC, reconnu à l'étranger, est représentatif de la production éditoriale grecque qu'elle soit publiée localement ou en Occident. Le grec moderne est la langue maternelle d’environ 15 millions de locuteurs.

[En savoir plus]

Le domaine hongrois, bien que modeste en nombre de volumes, est un fonds précieux de par son originalité. Le hongrois est parlé par 12,5 millions de locuteurs présents en Hongrie, Roumanie, Slovaquie, Serbie, Ukraine, Croatie et Slovénie.

[En savoir plus]

Ce fonds est le reflet de l’activité éditoriale polonaise et de l’intérêt pour la question polonaise en France. La langue est parlée par plus de 38 millions de locuteurs vivants en Pologne, auxquels s'ajoutent les nombreuses minorités polonaises présentes à travers le monde.

[En savoir plus]

Le domaine roumain est constitué d’un fonds principalement en langue originale. Il est également riche de documents imprimés datant du XIXe siècle. Le roumain est parlé par environ 25 millions de locuteurs.

[En savoir plus]

Le domaine rrom est en cours de développement, tant en langue originale que dans les diverses langues occidentales ou de l’Europe centrale. Cette langue, dont on retrouve la trace en Asie du Sud et en Europe, compte environ 1,5 million de locuteurs à travers le monde.

[En savoir plus]

Le domaine russe de la bibliothèque offre aux slavisants un ensemble documentaire de référence. Le russe compte plus de 250 millions de locuteurs dans le monde.

[En savoir plus]

Le domaine slovaque a été créé à la faveur du rassemblement de l'ensemble des fonds dans le cadre du projet BULAC. Le slovaque compte plus de 6 millions de locuteurs.

[En savoir plus]

Domaine sorabe

L’enseignement de cette langue slave parlée en territoire germanique à été fondé en 1984 et une petite collection sorabe est disponible à la bibliothèque.

Le domaine tchèque est un fonds relativement récent. Il englobe la Bohême, la Moravie et la Silésie tchèque regroupées auparavant sous l'appellation « pays tchèques ». La langue tchèque est parlée par environ 11 millions de locuteurs.

[En savoir plus]

Le domaine ukrainien de la bibliothèque forme une collection d'une grande importance, unique en France. L'ukrainien est parlé par environ 47 millions de locuteurs en Ukraine, mais aussi en Pologne, en Slovaquie, en Estonie, en Russie, en Roumanie, en Biélorussie, en Serbie et en Moldavie.

[En savoir plus]

Le domaine de l’ex-Yougoslavie inclut la Bosnie-Herzégovine, la Croatie, la Macédoine, la Serbie, la Slovénie, le Monténégro ainsi que le Kosovo.

[En savoir plus]

 


Rejoignez-nous



Le carreau de la BULAC, carnet de recherches sur hypotheses.org