Langues orientales (BIULO)

Petite histoire de la bibliothèque des Langues orientales

La Bibliothèque interuniversitaire des langues orientales (BIULO) riche d’environ 800 000 monographies, est la plus importante et la plus ancienne des bibliothèques ayant rejoint la Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (BULAC). Son histoire se confond avec celle de l’enseignement des langues orientales et de la fameuse École des langues orientales, née de la volonté de Colbert de créer une école d’interprètes, les « Jeunes de langue » (giovani di lingua) destinés au Levant.

Bibliographie

• Rivière de La Mure (Marie-Hélène de) et Jullian (Nathalie) : « Bibliothèque des Langues orientales », Patrimoine des bibliothèques de France, vol. 1, Paris, CIC – Ministère de la Culture – Payot, 1995 ;

• Hitzel (Frédéric) et Boppe-Vigne (Catherine) : Enfants de langue et drogmans – Dıl oğlanları ve tercümanlar , Istanbul, Yapı Kredi Yayınları, 1995 ;

• Istanbul et les langues orientales : actes du colloque, Istanbul, 29-31 mai 1995 organisé par l'IFEA et l'INALCO à l'occasion du bicentenaire de l'École des langues orientales,  éd. par Frédéric Hitzel, Paris-Istanbul, Institut français d'études anatoliennes d'Istanbul - Institut national des langues et civilisations orientales, 1997.

 


Rejoignez-nous



Le carreau de la BULAC, carnet de recherches sur hypotheses.org