6 juin 2008

30 novembre 2008

Conseil scientifique

du Groupement d'intérêt public « Bibliothèque universitaire des langues et civilisations »

le 6 juin 2008 à 9h30
GIP BULAC
60, rue de Wattignies, Paris 12e

Présents
  • M. Olivier de BERNON
  • M. Peter COLVIN
  • M. François DÉROCHE
  • M. Gérard FUSSMAN
  • M. Maurice GARDEN
  • M. Bernard HOURCADE
  • Mme Françoise HOURS
  • M. Antoine MARÈS
  • M. Éric MEYER
  • M. Cheng PEI
  • M. Éric SEIZELET
  • M. Jean-Louis TRIAUD
  • Mme Petra WERNER
  • M. Jan Just WITKAM
Membres de droit
  • M. Daniel RENOULT (Président du conseil d’administration)
  • Mme Marie-Lise TSAGOURIA (Directeur)
Invitée
  • Mme Isabelle NECTOUX (BIULO)
Excusés
  • M. Jean-Louis BACQUÉ-GRAMMONT
  • M. Gilles DELOUCHE
  • M. Jean-Pierre DRÈGE
  • M. Pierre GONNEAU
  • M. Denis MATRINGE
  • Mme Xiaohong XIAO-PLANES

Ordre du jour

  1. Approbation du procès-verbal de la réunion du 14 décembre 2007
  2. Préparation du colloque
  3. Fonctionnement de l’amphithéâtre commun INALCO-BULAC

1. Approbation du procès-verbal du 14 décembre 2007.

Le procès-verbal de la séance du 14 décembre 2007 est approuvé à l’unanimité.

2. Préparation du colloque

La majeure partie de la séance du conseil est consacrée à la finalisation du programme du colloque devant se tenir les 23 et 24 octobre 2008. Les axes retenus pour l’affinement du programme sont les suivants :

  • rééquilibrer les intervenants de l’INALCO et des autres établissements,
  • améliorer la visibilité de l’Afrique,
  • renforcer la présentation du rôle de la bibliothèque dans l’activité de recherche,
  • donner une place à la représentation institutionnelle de tous les établissements partenaires du GIP,
  • élargir à des équipes de recherche qui ne sont pas aujourd’hui dans le périmètre direct de la BULAC,
  • solliciter les Instituts d’études avancées,
  • faire venir des représentants du Quai d’Orsay et des Instituts français de recherche à l’étranger,
  • combiner dans les présentations une approche culturelle et disciplinaire.

La diffusion du programme est également abordée : ne pas oublier les ambassades via la DGID, le réseau des MSH, le CNRS, le réseau des IEA.

Le titre du colloque est choisi : « La BULAC, une bibliothèque ouverte sur la diversité des mondes ».

3. Fonctionnement de l’amphithéâtre commun INALCO-BULAC

Un amphithéâtre de 200 places, avec équipement pour une traduction simultanée et une scène pour l’organisation de spectacles, installé au rez-de-chaussée Grands-Moulins sera cogéré par la BULAC et l’INALCO. Le président du conseil scientifique propose de lancer la réflexion sur la programmation des activités qui se dérouleront dans cet espace, au moment de l’inauguration et au-delà.

Daniel Renoult propose de donner un coup de projecteur sur le fonctionnement des institutions comparables en Europe, en traitant notamment des modes de recrutement, mais aussi des évolutions et des projets de ces institutions.

Petra Werner et Peter Colvin souscrivent volontiers à cette perspective.

Les nouveaux équilibres à trouver, les nouvelles façons de chercher autour de ce nouveau pôle, par exemple dans le domaine des relations internationales, des questions d’éthique, de linguistique, de droit contemporain… sont autant de pistes qui pourraient être approfondies. Il serait également intéressant de prévoir à intervalle régulier, à destination du grand public, des conférences par les chercheurs spécialistes de ces différents domaines.

La prochaine réunion du conseil scientifique aura lieu le 11 décembre 2008 à 9 heures 30.

 


Rejoignez-nous


Le Carreau de la BULAC, carnet de recherches sur hypotheses.org

La Croisée de la BULAC, carnet de veille sur hypotheses.org

Pour citer cette page : 🔗 www.bulac.fr/?id=364