Communiqués de presse

Cérémonie officielle d'inauguration du Pôle des langues et civilisations

Le jeudi 28 février 2013 à 14h30,

Geneviève FIORASO, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Bertrand DELANOË, maire de Paris, Jean-Paul HUCHON, président de la région Île-de-France, Marie-Lise TSAGOURIA, directeur de la BULAC et Jacques LEGRAND, président de l’INALCO, inaugurent le Pôle des langues et civilisations.

En octobre 2011, le Pôle des langues et civilisations rassemblant l’INALCO (Institut national des langues et civilisations orientales) et la BULAC (Bibliothèque universitaire des langues et civilisations) a ouvert ses portes à Paris sur la ZAC Rive Gauche. L’ensemble architectural dessiné par les Ateliers Lion associés prend place, à côté de la Cité de Refuge de l’Armée du Salut, rue des Grands Moulins dans le XIIIe arrondissement, dans le nouveau Quartier latin de Paris.

Texte de la plaque inaugurale


Chronologie du projet

Finalisation

Horizon 2017 : réalisation de la tranche recherche du Pôle des langues et civilisations par la création d'un ensemble immobilier, rue des Grands Moulins. Ce seront environ 10 000 m2 supplémentaires dévolus aux équipes et activités de recherche sur les langues et civilisations.

Ouverture

Janvier 2013 : la BULAC compte 14 000 inscrits, dont près de 10 % sont enseignants ou chercheurs.

12 décembre 2011 : ouverture de la BULAC au public.
3 octobre 2011 : l’INALCO fait sa première rentrée universitaire dans le pôle des langues et civilisations.

Travaux

31 août 2011 : réception du bâtiment.
Juillet-août 2011 : l’INALCO emménage dans le bâtiment. Étape symbolique qui marque le rassemblement de tous les enseignements et services – disséminés dans Paris depuis plusieurs décennies - de l’INALCO sur un seul site.
Avril à septembre 2011 : déménagement des collections de la BULAC (32 km linéaires de rayonnage !).
1er janvier 2010 : fusion Bibliothèque interuniversitaire des langues orientales (BIULO) – BULAC.
Janvier 2010 : achèvement des travaux de gros œuvre.
11 février 2009 : Cérémonie de pose de la première pierre - Cérémonie du « clou de Fondation » - par le Recteur, le Président de la Région et la Ville de Paris.
Juillet 2008 : démarrage des travaux de gros œuvre.

Du concours d’architecture à l’ouverture au public

Mai 2007 : obtention du permis de construire.
Septembre 2006 – février 2007 : projet final (PRO).
8 septembre 2004 : désignation du lauréat : Ateliers Lion associés.
Décembre 2003 : Lancement du concours d’architecture.

Mise en place des partenariats et des conventions

4 novembre 2003 : création du GIP BULAC au Journal officiel.
2002 – 2003 : préparation de la programmation architecturale (Rémy Carsault).

Conception, définition des objectifs

Janvier 2002 : validation du dossier d’expertise du Pôle des langues et civilisations par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR).
Mars 2001 : rapport de Maurice Garden sur le projet de la bibliothèque du Pôle des langues et civilisations.
2000 : Schéma U3M. Convention cadre sur l’enseignement supérieur et la recherche conclue entre l’État et le Département de Paris.

Communiqué de presse du Pôle des langues et civilisations

Dossier de presse BULAC

Dossier de presse INALCO

Nous contacter pour assister à la cérémonie (accréditation).


Relations presse :
clotilde.monteiro (à) bulac.fr – 01 81 69 18 12
pierre.lenhardt (à) inalco.fr - 01 81 70 10 43

La BULAC a ouvert ses portes

Le 12 décembre 2011

La Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (BULAC) a ouvert ses portes au public le 12 décembre 2011, au rez-de-chaussée du Pôle des langues et civilisations, 65 rue des Grands Moulins dans le XIIIe arrondissement de Paris, à deux pas du campus de l’université Paris Diderot et de la BnF.

La BULAC soutenue par 8 partenaires, tous établissements d’enseignement supérieur, vient de s'installer dans ce nouveau bâtiment imaginé par l’architecte Yves Lion. Ses fonds ont été constitués grâce au regroupement des collections d’une vingtaine de bibliothèques (ou fonds) situées sur des sites parisiens géographiquement distincts.

 

Ces collections contiennent des documents écrits dans près de 350 langues différentes et des dizaines d’écritures appartenant à presque toutes les familles d’écritures connues. Dans le même bâtiment, cohabitera l’INALCO où sont enseignées environ 90 de ces langues.

La BULAC a pour mission première de rassembler des collections documentaires pertinentes et solides principalement en langues vernaculaires sur les langues et civilisations couvrant l’Europe balkanique, centrale et orientale, le Maghreb, le Proche-Orient, le Moyen-Orient, l’Asie centrale, l’Afrique, l’Asie et l’Océanie, jusqu’aux civilisations amérindiennes. La volumétrie globale de ses collections représentera à l'ouverture près de 1,5 million de documents.

Le concept de « langues et civilisations » recouvre à la BULAC de vastes champs disciplinaires largement ouverts sur les sciences sociales et humaines, la littérature et les arts de tous les pays concernés. Les documents actuellement rassemblés concernent tous les supports : imprimés (ouvrages et revues en toutes langues), en feuilles, photographies, audiovisuels ou électroniques.

Le public cible de la BULAC est majoritairement universitaire car il inclut l’ensemble des chercheurs et enseignants travaillant sur les aires culturelles représentées à la BULAC ainsi que les publics étudiants des établissements partenaires (membre du GIP BULAC), à savoir : les universités : Panthéon-Sorbonne, Sorbonne-Nouvelle, Paris-Sorbonne, Paris Diderot, l’EFEO, l’EHESS, l’EPHE et l’INALCO qui compte environ 8 000 étudiants inscrits et 2 000 chercheurs. L’ensemble de ces étudiants aura accès aux collections et aux services de la bibliothèque via la carte unique.

Ce public cible inclut également les chercheurs et étudiants étrangers séjournant à Paris et ceux qui consulteront les informations de la bibliothèque en ligne : www.bulac.fr.

La BULAC pourra aussi accueillir les publics non universitaires en recherche de documentation, soit pour leurs activités professionnelles, soit pour leur propre enrichissement culturel.

Quelques uns des services proposés par la BULAC : 3 salles de lecture, 910 places, un catalogue en ligne, de la documentation électronique, des ordinateurs portables utilisables sur place, des salles de travail en groupe, des carrels individuels accessibles 24h/24h pour les chercheurs, des postes d’autoformation en langues, un espace de consultation de documents audiovisuels, des formations variées, un coin presse complété par une sélection de journaux, radios et télés du monde, une sélection de sites Internet concernant les langues et civilisations.

Maîtrise d’ouvrage : Région Île-de-France ; maîtrise d’œuvre : Ateliers Lion ; Financement : Région, 55 234 700 € ; État, 25 867 300 € ; SEMAPA, 800 000 € ; budget total des travaux : 81 902 000 € ; surface du bâtiment : 32 000 m² : surface du terrain mis à la disposition par le Département de Paris : 7 200 m².

Des visites guidées de la bibliothèque sont organisées. N'hésitez pas à prendre contact.

Contact : Clotilde Monteiro, responsable de la mission « Communication externe » : clotilde.monteiro (à) bulac.fr

 


Rejoignez-nous



Le carreau de la BULAC, carnet de recherches sur hypotheses.org