Publié : 08 novembre 2021

Au fil du Niger, portraits d'un fleuve

La BULAC s'associe à la programmation « Regards comparés » de la 40e édition du Festival international de cinéma documentaire Jean Rouch, du 18 novembre au 3 décembre 2021.

Visuel de la programmation « Regards comparés » du Festival Jean Rouch 2021
Texte

Profitez d'une séance de découverte des manuscrits africains de la BULAC le 24 novembre avec Zouhour Chaabane (BULAC) - sur inscription - et retrouvez une sélection de documents empruntables à l'entrée de la bibliothèque du 22 novembre au 3 décembre.

  • Le festival international Jean Rouch, initié en 1982 par le cinéaste et ethnologue éponyme, est l'une des plus importantes manifestations européennes du cinéma documentaire lié à l'anthropologie et aux sciences humaines. Il a été distingué en septembre dernier d'une médaille de la médiation scientifique du CNRS. La 40e édition se déroulera du 18 novembre au 3 décembre 2021.
  • Du 22 au 25 novembre, l'Inalco accueille les projections-débats des Regards comparés avec une sélection de films documentaires et de fictions tournés dans la partie nord du grand fleuve africain au Mali et au Niger.

Présentation de manuscrits africains par Zouhour Chaabane

Texte
  • Deux sessions sont proposées le mercredi 24 novembre, de 9h30 à 11h et de 11h à 12h30
  • Nombre de places limité, entrée sur inscription auprès de nathalie.carre@inalco.fr 
  • Rendez-vous dans le hall du Pôle des langues et civilisations

Sélection bibliographique « Au fil du Niger, portraits d'un fleuve »

Voir tous les résultats
Sélection bibliographique Au fil du Niger
Sélection bibliographique Au fil du Niger
Sélection bibliographique Au fil du Niger, portrait d'un fleuve
Couverture d'un ouvrage de la sélection bibliographique Au fil du Niger
Sélection bibliographique Au fil du Niger
Nathalie Carré et Marine Defosse, devant les collections du domaine Afrique, rez-de-chaussée de la BULAC. Grégoire Maisonneuve / BULAC.

Depuis 2015, Nathalie Carré et Marine Defosse travaillent en étroite collaboration avec l'objectif commun de familiariser les étudiants en langue et littérature swahili de l'Inalco avec la diversité des collections du domaine Afrique de la BULAC. Les ateliers et...

Nos intervenants

Zouhour Chaabane
Agent BULAC

Chargée de traitement des manuscrits arabes

Marine Defosse
Agent BULAC

Responsable adjointe du pôle Développement des collections, chef de l'équipe AMOMAC et chargée de collections pour le domaine Afrique

Nathalie Carré
Nathalie Carré

Nathalie Carré est actuellement maître de conférences en langue et littérature swahili à l’Inalco. Elle est également traductrice du swahili et de l’anglais vers le français. Elle participe au sein de l’Inalco au Master de traduction littéraire. Elle est lauréate du prix Pierre-François Caillé de la traduction 2018 pour sa traduction de l’anglais (Jamaïque) de l’ouvrage Augustown de Kei Miller. Ses recherches portent sur la circulation des textes et l’édition en Afrique, avec un intérêt particulier porté aux littératures écrites en langues africaines. Elle a récemment publié, avec Raphaël Thierry, un dossier consacré à l’édition des littératures en langues ‘minorées’ (voir bibliographie). Elle est rédactrice en chef des Études littéraires africaines et co-responsable de « l'axe 4, littérature et culture en didactique des langues » au sein de PLIDAM. Elle est également l'animatrice du comité de lecture de la collection « Terres solidaires » publiée par l'Alliance internationale des éditeurs indépendants, et membre du Comité des presses de l'Inalco.