De l'Éthiopie à Madagascar

Voyages dans les collections africaines de la BULAC et dans l'imaginaire européen

Le jeudi 16 janvier 2014, de 17h30 à 20h30

Rencontres autour du livre

Fil rouge 2013-2014, « Regards à géométrie variable sur le monde »

Première mission en Éthiopie de Joseph Tubiana, photo de Joseph Tubiana.
Isambo - roi des Baras Iantsantsas (Madagascar). Licence du domaine public

En ouverture : mise à l’honneur des dons Jacques Faublée et Joseph Tubiana

Avec Véronique Guérin-Faublée, Marie-José Tubiana et Marine Defosse (BULAC)

Véronique Guérin-Faublée est maître de conférences au campus vétérinaire de Lyon. Son père, Jacques Faublée (1912-2003), était ethnologue et linguiste. Il a enseigné le malgache à l'Inalco jusqu'en 1980. Auteur de deux thèses sur la société Bara de Madagascar, il a en outre travaillé de longues années sur les populations de l'Aurès en Algérie. Véronique Guérin-Faublée a fait don à la BULAC d'une partie de la bibliothèque de son père en 2003. Le don Jacques Faublée fait depuis partie intégrante des collections du domaine malgache de la BULAC.

Marie-José Tubiana est directrice de recherche honoraire au CNRS. Son mari Joseph Tubiana (1919-2006) était ethnologue et linguiste. Il a enseigné l'amharique à l'Inalco jusqu'en 1974. Spécialiste de l'Éthiopie, il a également travaillé sur le Tchad. Marie-José Tubiana a légué à la BULAC une partie de la bibliothèque personnelle de son mari. Le don Joseph Tubiana constitue un corpus précieux du domaine éthiopien à la BULAC.

Les parcours de Joseph Tubiana et de Jacques Faublée se font écho dans leur similarité. Marie-José Tubiana et Véronique Guérin-Faublée expliqueront que l'amour du terrain et la passion des livres ont conduit les deux éminents enseignants-chercheurs à constituer des bibliothèques visant à l'exhaustivité, tout en se souciant de leur conservation. Marine Defosse, chargée de fonds pour le domaine Afrique de la BULAC, explicitera l'enrichissement que représente ces deux fonds pour la bibliothèque.

L’Éthiopie dans l'imaginaire européen

Avec Éloi Ficquet (CEIFR, EHESS), Marc Fontrier (ARESAE), Alain Gascon (Paris 8 Saint-Denis).

L'Éthiopie alimente une série de représentations et de mythes bien ancrés dans la culture européenne. Elle est considérée comme le berceau de l’humanité (Lucy y est découverte en 1974. Elle concentre aussi une partie de la tradition judéo-chrétienne selon laquelle c’est en Éthiopie que repose l’Arche d’alliance et que la reine de Saba résidait.

Dans la période médiévale, les chrétiens croient en un mystérieux royaume dirigé par le prêtre Jean, qui pourrait les aider à combattre lors des croisades. Des expéditions portugaises identifient le prêtre Jean au Négus éthiopien à la fin du XVe siècle. Marc Fontrier analysera les processus qui ont fait perdurer ce mythe pendant plusieurs siècles.

Dans l’ère moderne, l’Éthiopie se distingue de beaucoup d’autres pays africains pour avoir conservé sa souveraineté lors du partage de l’Afrique en 1885. Alain Gascon va questionner le rapport ambigu qui s’est créé au fur et à mesure de l’histoire entre l’Éthiopie et l’Europe. Si l’histoire a montré que l’Europe avait eu du mal à « classer » l’Éthiopie et les Éthiopiens, Alain Gascon démontrera comment les Éthiopiens ont su utiliser les représentations des Éuropéens pour échanger avec eux.  Éloi Ficquet s'intéressera à cette même question en s'appuyant sur les traités de géographie et d’histoire mondiale de C.W. Isenberg (1841-1842) traduits en langue amharique.

Couverture du tome 3 de « Histoire de l'Éthiopie » de Job Ludolf (ed. Sépia)

Histoire de l'Éthiopie

Avec François Enguehard (ARESAE), à l'occasion de la publication du tome 3 de l'ouvrage emblématique, Histoire de l'Éthiopie de Job Ludolf (1681), aux Éditions Sépia.

Le philologue allemand Job Ludolf entreprend une histoire monumentale de l’Éthiopie et la publie sous le titre Historia aethiopica à Francfort en 1681. Sans jamais être allé en Éthiopie, ce personnage a acquis une connaissance intime de ce pays grâce à sa collaboration avec l’érudit éthiopien Abba Gorgorios. François Enguehard présentera le travail de traduction de ce texte en français, alors dirigé par Joseph Tubiana, et auquel il avait participé.

Sélections d’ouvrages des collections de la BULAC :

Dans les collections de la Réserve sont réunis les ouvrages rares et précieux, consultables sous certaines conditions. Par exemple : Hiob, Ludolf. Iobi Ludolfi Lexicon æthiopico-latinum. Francofurti ad Moenum : Prostat apud Johannem David Zunnerum, 1699...

Allons-y :

Auditorium du Pôle des langues et civilisations
65, rue des Grands Moulins
75013 PARIS 

Métro Bibliothèque François-Mitterrand 

Mission Action culturelle
Tél : 01 81 69 18 38
action-culturelle [à] bulac.fr

 

Écouter

Cliquer sur le bouton "Lecture" pour démarrer l'écoute. La barre verte indique le téléchargement du fichier. Pour naviguer dans l'enregistrement, cliquer dans la bande blanche contenant le chronomètre.

Écoutez la chronique de Sarah Tisseyre sur RFi, réalisée à l'occasion de la rencontre, De l'Éthiopie à Madagascar, et de l'exposition, Un village falacha en 1949.

Vernissage de l'exposition de photos « Un village falacha en 1949 » [En savoir plus]

Les intervenants :

François Enguehard est ancien élève de l'EPHE et de l'École des langues orientales de l'Institut catholique de Paris. Il dirige Agri Service Ethiopia de 1968 à 1972 et de 1974 à 1976. Il devient conseiller de Coopération de 1977 à 1999 (AE : Ethiopie , Tchad, Guinée Conakry, République de Centrafrique), puis le président du Groupe Initiative (Collectif d’ONG de développement, 2003 - 2011). Il a été également président de l’aresae jusqu'à l'an dernier.

Éloi Ficquet est maître de conférences à l’EHESS, membre du Centre d’études interdisciplinaires des faits religieux (Ceifr), et directeur du Centre français des études éthiopiennes (Addis Abeba, 2009 - 2012). Ses thèmes de recherche concernent principalement les pouvoirs et les religions en Éthiopie et dans la Corne de l'Afrique , la politique des identités, la politique culturelle et la politique du patrimoine en Éthiopie contemporaine. Quelques publications:

• à paraître en 2014 : Prunier, Gérard and Ficquet, Eloi, eds, Understanding Contemporary Ethiopia, London: Hurst.

à paraître en 2014 : Ficquet, Eloi and Smidt, Wolbert, eds, The Life and Times of Lïj Iyasu of Ethiopia, Zürich: LIT.

• « Fonder un régime sur le dénombrement ethnique : atouts et limites de la République fédérale d’Ethiopie. » Critique Internationale, 2009, 4, pp. 37-57.

• « “On ne peut nier longtemps l’art nègre” : Enjeux du colloque et de l’exposition du Premier Festival mondial des arts nègres de Dakar en 1966. » (avec Lorraine Gallimardet), Gradhiva, 2009, 10, pp. 134-174.

• 2009 : « Cultures écrites en Afrique. Anciens débats, nouveaux objets » (avec Aïssatou Mbodj), Annales Histoire Sciences Sociales, 64 (4), pp. 752-764.

2006 : “Flesh Soaked in Faith: Meat as a marker of the boundary between Christians and Muslims in Ethiopia” in B.F. Soares (ed.). Muslim-Christian Encounters in Africa. Leiden; Boston, Brill, pp. 39-56.

Marc Fontrier a été officier des Troupes de Marine , et il est membre de l'ARESAE. Ses publications:

La chute de la junte militaire éthiopienne. L'harmattan, 1998.

Abu-Bakr Ibrahim. L'harmattan, 2003.

Le Darfour : organisations internationales et crise régionale. L'harmattan, 2009.

L'État démantelé : annales de Somalie 1991 - 1995. L'harmattan, 2012.

Éthiopie: le choix de l'ethnofédéralisme 1991 - 1995. L'harmattan, 2012.

 

Alain Gascon. Professeur émérite, Institut français de géopolitique (IFG), université Paris 8 Saint-Denis. Membre des comités de rédaction des revues : Cahiers d’études africaines (Paris), Bulletin de l’Association de géographes français (BAGF), Pount (INALCO). Membre de sociétés savantes : président de l'ARESÆ (Association française pour le développement de la recherche scientifique en Afrique de l'Est), membre du bureau de l'association de géographes français Paris. Ses recherches portent sur la géopolitique et la géographie culturelle, les recompositions territoriales et identitaires en Éthiopie et dans la Corne de l’Afrique.

Autres publications :

  • Livres et numéros spéciaux de revues :

Regards croisés sur l’Éthiopie (dir.), Bulletin de l’association de géographes français (BAGF), 86e année, juin-2, 2009.

Atlas de Djibouti, avec Amina Saïd Chiré (dir.), Paris, Éditons du Jaguar, 2007.

Sur les hautes terres comme au ciel. Identités et territoires en Éthiopie. Paris: Publications de la Sorbonne, 2006.

« La Corne dans tous ses états », avec Marcel Djama (dir). Cahiers d’études africaines, XXXVII (2), 146, 1997.

La Grande Éthiopie, une utopie africaine. Éthiopie et Oromie, l’intégration des hautes terres du Sud. Paris: CNRS éditions, 1995.

  • Encyclopédies (contributions):

Encyclopédie Théma, Paris, Larousse.

Géographie Universelle Reclus, Paris, Belin.

Encyclopaedia: Africa South the Sahara, New York, Simon & Schuster.

Dictionnaire des Peuples, Paris, Larousse.

Encyclopédia Universalis, Paris.

Encyclopaedia Aethiopica, Hiob Ludolf Zentrum (Field specialist), Wiesbaden, Harrassowitz.

 

En partenariat avec l'Association française pour le développement de la recherche scientifique en Afrique de l'est (ARESAE)

 


Rejoignez-nous


Le Carreau de la BULAC, carnet de recherches sur hypotheses.org

La Croisée de la BULAC, carnet de veille sur hypotheses.org

Pour citer cette page : 🔗 www.bulac.fr/?id=1293