La Chine et ses frontières maritimes

Cycle « La fin des frontières ? », 5e conférence par Sébastien Colin et Jean-Marc Sorel

Le 15 mai 2012, de 18h30 à 20h30.

Auditorium

Dans les mers de Chine orientale et méridionale, comme en mer Jaune, la Chine n’a encore délimité aucune de ses frontières maritimes de manière définitive, à l’exception d’une courte frontière avec le Vietnam dans le golfe du Tonkin. Les processus de délimitation sont ici compliqués par toute une série d’enjeux économiques et stratégiques et de litiges insulaires, vecteurs depuis plusieurs années de tensions récurrentes, parfois ponctuées d’accrochages, avec certains des autres États riverains. De plus, la Chine considère aujourd’hui la mer comme le principal espace où manifester sa puissance. Elle s’est dotée d’une politique maritime expansionniste qui suscite méfiance et hostilité, voire l’oppose à des concurrents régionaux directs comme le Japon et au-delà les États-Unis.

Sébastien Colin fera le point sur la situation géopolitique dans les mers bordières de la Chine. Il abordera brièvement le droit de la mer et les grandes lignes de la politique maritime chinoise, avant d’effectuer un tour d’horizon régional en exposant les différends frontaliers et insulaires entre la Chine et ses voisins.

Jean Marc Sorel reviendra sur les grandes délimitations maritimes et sur les principaux lieux de règlement des litiges en matière de droit de la mer. Pour élargir le débat sur les frontières maritimes, il dressera un bref panorama des aires géographiques touchées par ces différends maritimes.

Photographie aérienne des îles Senkaku Kitakojima et Minamikojima, Ishigaki City, Okinawa, Japon, 1978. © National Land Image Information (Color Aerial Photographs), Ministry of Land, Infrastructure, Transport and Tourism

Sébastien Colin est géographe et maître de conférences à l’Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO). Ses enseignements portent sur la géographie et la géopolitique de la Chine, de la péninsule coréenne et de l’Asie orientale. Il est membre des équipes de recherche ASIES et Histoire, sociétés et territoires du monde (HSTM) de l’INALCO.

Jean-Marc Sorel est professeur de droit public à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et directeur de l'IREDIES (Institut de Recherche en Droit International et Européen de la Sorbonne). Il enseigne le droit international général, le droit du contentieux international, l’analyse juridique des conflits territoriaux et maritimes et le droit des relations monétaires et financières internationales. Il est avocat et conseil auprès de la Cour internationale de justice.

Résumé de l'intervention de Jean Marc Sorel

Allons-y :

Auditorium du Pôle des langues et civilisations
65, rue des Grands Moulins
75013 Paris
Métro Bibliothèque François-Mitterrand

Mission Action culturelle
Tél : 01 81 69 18 38
action-culturelle [à] bulac.fr

 

Écouter la conférence

Cliquer sur le bouton "Lecture" pour démarrer l'écoute. La barre verte indique le téléchargement du fichier. Pour naviguer dans l'enregistrement, cliquer dans la bande blanche contenant le chronomètre.

Bibliographie

La Chine et ses frontières / Sébastien Colin, Armand Colin, 2011

Les conflits dans le monde. Approche géopolitique / Béatrice Giblin (dir.), Armand Colin, 2011.

Les murs et le droit international / Jean-Marc Sorel (dir), Pédone, 2010

Dictionnaire de la Chine contemporaine /  Thierry Sanjuan (dir.), Armand Colin, 2006
43CN 958.002 DIC

Passage frontalier au Yunnan (Chine) © Sébastien Colin, 2009
 


Rejoignez-nous


Le Carreau de la BULAC, carnet de recherches sur hypotheses.org

La Croisée de la BULAC, carnet de veille sur hypotheses.org

Pour citer cette page : 🔗 www.bulac.fr/?id=725