Femmes de Sänbäté

Exposition photos des collections éthiopiennes du fonds Claude Légeret

Du 8 mars au 4 avril 2012

Née de l’envie de proposer un autre regard sur l’Éthiopie, cette exposition se compose d’une sélection de portraits de femmes réalisés par Claude Légeret sur le marché de Sänbäté en Éthiopie, dans les années 1980.

Cet ensemble donne à voir la diversité des styles vestimentaires qui ont accroché le regard du photographe. Ces clichés représentant une variété de vêtements, de coiffures, de bijoux et de tatouages donnent toute la mesure de la richesse esthétique de la culture vestimentaire des femmes éthiopiennes.

Mais cette série de portraits, qui révèle aussi une grande pluralité de codes vestimentaires, parfois aux limites de la sophistication n’est pas le résultat d’un montage savant opéré par l’auteur. L’ensemble de ces clichés a été réalisé dans une unité de lieu, le marché de Sänbäté. L’étymologie de ce mot, qui signifie «  jour de repos », suggère un marché dominical. Ce lieu situé au Nord de la province du Choa se trouve également à proximité du célèbre marché de Bati, l’un des plus important d’Éthiopie. Dans ce gigantesque carrefour commercial se croisent, se mêlent et se rencontrent des populations en transit, venues des différentes régions du pays. Claude Légeret a su immortaliser sur la pellicule la grande diversité des codes vestimentaire et ornementaux arborés notamment par les femmes éthiopiennes dans ce lieu privilégié.

Bien que cette sélection ne reflète qu’une part infime du travail réalisé par Claude Légeret, celle-ci demeure tout à fait représentative de la démarche et de l’écriture photographique de l’auteur. Claude Légeret qui s’est adonné à la photographie, de 1980 à 1987, en parallèle de son activité d’enseignant au Lycée franco-éthiopien Guébré-Mariam d'Addis-Abeba n’a, en effet, eu de cesse durant son séjour de sillonner le pays afin de saisir les instants de vie quotidienne des populations qu’il rencontrait. Au total, 16 000 diapositives couleurs témoignent des nombreuses excursions qu'il a réalisées au cœur de l’Éthiopie. Seule une trentaine de clichés sont ici dévoilés.

Vernissage

La BULAC remercie chaleureusement Alain Légeret qui nous a accordé sa confiance pour l'exposition des collections photographiques de son frère Claude.

Cette exposition est le fruit d'une collaboration entre le pôle Collections de la bibliothèque, plus particulièrement le département Afrique, la mission Action culturelle de la BULAC, en association avec Mme Delombera Negga, section d'études éthiopiennes, du département Afrique de l'INALCo et de la mission Communication externe de la BULAC.

 

Galerie du Pôle des langues et civilisations, le 8 mars à 18h30.

Allons-y :

Du lundi au samedi, de 9h à 20h.

Galerie du Pôle des langues et civilisations
65, rue des Grands Moulins
75013 PARIS 

Métro Bibliothèque François-Mitterrand 

Mission Action culturelle
Tél : 01 81 69 18 38
action-culturelle [à] bulac.fr

 

Claude Légeret

 

Originaire de Charente-maritime, Claude Légeret est né à Mortagne-sur-Gironde en 1947 et décédé en 1998. Sa collection photographique, qui porte essentiellement sur l'Afrique, est estimée à 30 000 diapositives. Parmi lesquelles, environ 4 000 diapositives proviennent de son séjour au Maroc (1970-1979) ; 16 000 diapositives d'Éthiopie (1981 à 1987) constituant le fonds le plus important ; 4 000 diapositives du Centre Afrique (1988-1993) ; environ 1 000 diapositives du Mali et de la Tanzanie.

Bibliographie

Éthiopie de Gérard Macé, ed. le Temps qu'il fait, 2006 33ET 963.2 MAC

L'Afrique par elle-même d’Anne-Marie Bouttiaux Revue Noire Éditions, Musée royal de l'Afrique centrale, 2003 3 770.3 AFR

Une autre Afrique de Jackie Nickerson, Flammarion, 2002 ARM.XIX.2

Anthologie de la photographie africaine et de l'Océan indien, Édition de la Revue noire, 1999 GEN.I.1327

Äthiopien de Kazuyoshi Nomachi Richard Pankhurst, Édition Frederking und Thaler,1998 GEN.II.9058

Ethiopia photographed de Richard Pankhurst & Denis Gérard, Kegan Paul international, 1996 33ET 963.23 PAN

Et aussi

Costumes et textiles d'Afrique de Anne-Marie Bouttiaux et alii, Ed. 5 continents 2008 3 740 BOU

 

Le 13 mars de 17h30-19h00, auditorium

La numérisation de fonds photographiques dans différentes institutions à travers le monde a redonné vie à des documents parfois uniques, souvent fragiles, en mettant à disposition de tous un matériel auparavant peu accessible. En parallèle, des historiens s'interrogent depuis trois décennies sur l'utilisation de photographies comme sources, notamment pour l'histoire de l'Afrique : sources pour approfondir l'histoire de la photographie, certes, mais aussi certains pans de l'histoire sociale et politique du continent. Au cours de cette rencontre, l'historienne Estelle Sohier abordera la question des conditions d'utilisation – souvent malaisée - de la photographie en histoire, avant d'évoquer le cas de la royauté éthiopienne. La lecture de photographies anciennes, issues d'archives italiennes, suisses et éthiopiennes, permet par exemple de jeter un nouveau regard sur un épisode méconnu et controversé de l'histoire de l'Éthiopie contemporaine, le règne du Lidj Iyasu (1897-1935). [En savoir plus]

 


Rejoignez-nous


Le Carreau de la BULAC, carnet de recherches sur hypotheses.org

La Croisée de la BULAC, carnet de veille sur hypotheses.org

Pour citer cette page : 🔗 www.bulac.fr/?id=686