Partenariat VO-VF

Carte blanche BULAC au Festival VO-VF

[Hors les murs]

Depuis 2014, la BULAC est partenaire du Festival VO-VF, la parole aux traducteurs (Gif-sur-Yvette). Chaque année, à l'occasion de la carte blanche qui lui est proposée, elle organise une table ronde permettant  de faire découvrir au public du Festival des littératures, représentées dans ses collections, peu traduites en français. La BULAC invite à cette occasion les auteurs et les traducteurs de ces œuvres de fiction.

Revivez les précédentes éditions en écoutant et visionnant les enregistrements et captations des rencontres organisées à Paris et à Gif-sur-Yvette.

Édition 2020

Traduire les littératures lusophones d'Afrique

Dialogue entre Elisabeth Monteiro Rodrigues et Danielle Schramm

>> (Ré)écouter la rencontre

 

Pour explorer les littératures luso-africaines et leurs enjeux de traduction, les traductrices Danielle Schramm et Elisabeth Monteiro Rodrigues partent du cas des œuvres de trois écrivains contemporains : Mia Couto (Mozambique), José Eduardo Agualusa et Ondjaki (Angola).

Édition 2019

La littérature roumaine, 30 ans après 1989

Explorer la littérature roumaine d'aujourd'hui, en partant à la découverte de l'œuvre de Dan Lungu...

>> (Ré)écouter la rencontre à Gif-sur-Yvette

>> (Re)visionner la rencontre à la BULAC

 

Ces deux rencontres avec Dan Lungu et sa traductrice Laure Hinckel font entrer de plain-pied dans l'univers romanesque d'un écrivain majeur des lettres roumaines contemporaines et examinent les transformations à l'œuvre dans cet espace littéraire depuis l'effondrement du bloc soviétique.

Édition 2018

Deux rencontres : littérature albanaise

Avec les écrivains, Bessa Myftiu et Ylljet Aliçka

>> (Ré)écouter la rencontre à Gif-sur-Yvette

>> (Re)visionner la rencontre à la BULAC

La première table ronde avec les écrivains Bessa Myftiu et Ylljet Aliçka est axée sur les questions de traduction et d'autotraduction. La deuxième rencontre s'intéresse aux ombres portées de l'ère communiste dans la littérature actuelle, qu'elle s'écrive à l'intérieur ou à l'extérieur des frontières d'Albanie.

Édition 2017

Publier les littératures tamoules en France

Un défi pour les traducteurs

>> (Ré)écouter la rencontre

 

Élisabeth Sethupathy, Léticia Ibanez-Masse et Faustine Imbert-Vier abordent les enjeux de la traduction vers le français des littératures tamoules. L'écrivain et acteur tamoul Shobasakthi fait entendre la musique de la langue tamoule en ponctuant la rencontre de lectures d'extraits de son œuvre.

Édition 2016

Le roman kurde moderne et contemporain

>> (Ré)écouter la rencontre à la BULAC

 

Les écrivains et traducteurs kurdes Fawaz Hussain et Ciwanmerd Kulek, ainsi que l'enseignant-chercheur en langue et littérature kurdes Ibrahim Seydo Aydogan explorent le paysage littéraire et éditorial kurde moderne et contemporain.

Édition 2015

Jakarta–Paris

Focus sur la traduction de la littérature indonésienne en France

 

Avec Étienne Naveau, traducteur du roman L'Homme-Tigre de Eka Kurniawan, Éliane Tourniaire et Michel Adine, traducteurs du roman Retour de Leila S. Chudori.

Édition 2014

L'autotraduction : une rencontre avec l'écrivain Vassilis Alexakis (hors les murs)

Une carte blanche à André Markowicz (auditorium de la BULAC)

Pour sa première participation au Festival, la BULAC propose une rencontre sur le thème de l'autotraduction avec l'écrivain grec Vassilis Alexakis. 24 heures avant le coup d'envoi de cette deuxième édition du festival VO-VF, la BULAC recevait dans son auditorium, André Markowicz, le « traducteur à l'honneur » de cette édition de VO-VF.

 

Le Festival VO-VF

Le Festival VO-VF, le monde en livres est une manifestation littéraire, unique en son genre, puisqu’elle donne la parole au traducteur, lecteur idéal et formidable passeur entre les littératures du monde.

Créé en 2013 à l’initiative des deux libraires de LiraGif, Hélène Pourquié et Pierre Morize avec Sylvie Melchiori, ce rendez-vous est désormais attendu par tous les amoureux des livres et des mots et par tous les curieux des langues et des cultures. Le temps d’un week-end Vo-Vf transforme le cadre verdoyant de Gif-sur-Yvette en une petite Babel littéraire.

Après des débuts heureux sous le toit de la résidence de campagne des Windsor, très cosy mais un peu éloignée de la gare RER, le festival a pris ses quartiers dans le Château du Val Fleury et dans tout le centre ville, de l’Orangerie à la salle Theilhard de Chardin, mais aussi sur les pelouses du parc et au restaurant Le Canapé, point de rendez-vous de tous les festivaliers.

Tout le reste est à découvrir sur place !

[En savoir plus]

 

 

 

Rejoignez-nous

Facebook  
 
Twitter  
 
Instagram  

Le Carreau de la BULAC, carnet de recherches sur hypotheses.org

La Croisée de la BULAC, carnet de veille sur hypotheses.org

Pour citer cette page : 🔗 www.bulac.fr/?id=3871