Trois écrivains pour une rencontre

Indrek Hargla

Romancier et nouvelliste né en 1970. Il s'est très tôt imposé comme le meilleur écrivain estonien dans les genres de l'horreur fantastique, de la science-fiction et de la fantasy, avant de publier des romans et récits uchroniques, à la tonalité tantôt romantique, comme Pèlerinage au Nouveau Monde (2003), tantôt humoristique, comme la série French et Koulu (2005-2009) qui joue avec les stéréotypes identitaires estoniens. Tout récemment, il s'est lancé dans une série de romans policiers médiévaux.

Mehis Heinsaar

Nouvelliste, romancier et poète né en 1973. Apparu sur la scène littéraire en 2001 avec deux ouvrages très remarqués Le Voleur de vieillards et Les Chroniques de Monsieur Paul, il cultive dans ses récits un réalisme magique très imaginatif, souvent empreint d'un humour discret, mais penchant aussi parfois vers un fantastique plus sombre et angoissant. Il a obtenu trois fois le prix Friedebert Tuglas, un des prix littéraires estoniens les plus prestigieux, qui récompense les deux meilleures nouvelles publiées dans l'année.

Georges-Olivier Châteaureynaud

Dans les années 1970, il fonde avec son ami Hubert Haddad plusieurs revues littéraires, qui ne compteront que quelques livraisons, mais orientent définitivement son engagement littéraire. En 1973 il publie chez Grasset Le Fou dans la chaloupe, un recueil de trois longues nouvelles, puis en 1974 le roman Les Messagers, qui obtient le prix des Nouvelles littéraires. Jusqu'à l'obtention du prix Renaudot en 1982, il gagne sa vie en étant successivement caissier, monteur de roues de camion à la SAVIEM, brocanteur, bibliothécaire, tout en continuant son travail littéraire.

Georges-Olivier Châteaureynaud a présidé la Société des Gens de Lettres de 2000 à 2002, il en est aujourd'hui l'un des administrateurs. Il est membre de nombreux jurys littéraires. Depuis 2010, il est secrétaire général du prix Renaudot.

Auteur d'une œuvre importante — cent nouvelles et neuf romans publiés à ce jour — Châteaureynaud bâtit un univers personnel et poétique. Ses textes, que l'on qualifie souvent de fantastiques, se rattachent plutôt au domaine onirique. Rien de gore ni de sanglant dans ses écrits, mais une vision particulière du monde et de la société, qui s'écarte délibérément du constat social et de l'autofiction.

Il est l'un des artisans du renouveau de la nouvelle en France, dans les années 1970, avec Annie Saumont, Claude Pujade-Renaud ou Christiane Baroche, entre autres.

Il appartient au groupe littéraire de la Nouvelle Fiction, groupe créé dans les années 1990 autour de l'écrivain Frédérick Tristan. (Source Wikipédia.)

 

Écouter la rencontre

 


Rejoignez-nous


Le Carreau de la BULAC, carnet de recherches sur hypotheses.org

La Croisée de la BULAC, carnet de veille sur hypotheses.org

Pour citer cette page : 🔗 www.bulac.fr/?id=543