L'URSS 20 ans après

Table ronde

Le lundi 30 janvier 2012, de 18h30 à 20h30.

Auditorium

Le 9 décembre 1991 l'Histoire s'écrivait dans une localité jusque-là peu connue de Biélorussie : Bélovèje. Les dirigeants de trois des Républiques fédérées (la Biélorussie, l’Ukraine et la Russie) de la deuxième super-puissance de l'époque, l'URSS, prenaient acte et donnaient le dernier coup de pouce à l'implosion du dernier empire du XXe siècle.

Vingt ans après, deux acteurs de cette réunion historique témoignent :

  • M. Stanislav Chouchkievitch, alors Président de la Biélorussie, 
  • M. Guennadi Bourboulis, Conseiller de Boris Eltsine.

Cette table ronde conduite par Dimitri de Kochko, journaliste de La Russie d'Aujourd'hui, réunit Jacques Sapir, économiste, directeur d’études à l'École des hautes études en sciences sociales, Anne de Tinguy, professeur des universités à l'INALCO et Alexandre Drozdov, directeur de la Fondation Eltsine.

Elle doit permettre de faire le bilan des vingt années qui ont suivies la fin de l’URSS.

En partenariat avec l'Association France-Oural et l'Union des associations France-Russie CEI et avec le soutien de la Fondation Eltsine.

Les intervenants

Guenadi Bourboulis a été le plus proche collaborateur de Boris Eltsine au début des années 1990. Il a fortement influencé les sphères politiques de l’époque. Conseiller du président du Conseil de la Fédération depuis 2007, il dirige le collectif de rédacteurs scientifiques des rapports annuels du Conseil de la fédération. En 2009 il a créé l’école de « Politosophie Guenadi Bourboulis». Il est président du Forum des jeunes modernisateurs « Ma Russie » et vice-recteur de l’Université internationale de Moscou. 

Docteur en mathématiques et en physique, Stanislav Chouchkievitch a été directeur du département de physique nucléaire puis recteur de l'Université d’État de Biélorussie. Premier président de la république biélorusse, il est destitué en 1994 ; on lui reproche sa volonté de rapprochement avec l'Occident et non avec la Russie. Battu aux élections par Loukachenko, il dirige depuis 1998 l'Assemblée sociale-démocrate biélorusse.

Jacques Sapir est directeur d'Études à l'École des hautes études en sciences sociales. Il y dirige le Centre d'Études des Modes d'Industrialisation (CEMI-EHESS) et assure la fonction de responsable de la formation doctorale Recherches Comparatives sur le Développement de l'EHESS.

Spécialiste de la politique étrangère de la Russie et de l’Ukraine ainsi que des migrations Est-Ouest, Anne de Tinguy est professeur des universités, rattachée à l’Institut national des langues et civilisations orientales depuis 2005.

Allons-y :

Auditorium du Pôle des langues et civilisations
65, rue des Grands Moulins
75013 Paris
Métro Bibliothèque François-Mitterrand

Mission Action culturelle
Tél : 01 81 69 18 38
action-culturelle [à] bulac.fr

action-culturelle@bulac.fr

 

Écouter la table ronde

Cliquer sur le bouton "Lecture" pour démarrer l'écoute. La barre verte indique le téléchargement du fichier. Pour naviguer dans l'enregistrement, cliquer dans la bande blanche contenant le chronomètre.

 


Rejoignez-nous


Le Carreau de la BULAC, carnet de recherches sur hypotheses.org

La Croisée de la BULAC, carnet de veille sur hypotheses.org

Pour citer cette page : 🔗 www.bulac.fr/?id=631