Branislav Nusic, une œuvre théâtrale en voie de traduction(s). Premier acte : Les (des)héritiers

Rencontres autour du livre

Fil rouge 2013-2014, « Regards à géométrie variable sur le monde »

Le mercredi 20 novembre 2013, de 17h30 à 19h

Auditorium

Avec Ned Grujic, metteur en scène ; Sacha Petronijevic, comédien et traducteur de Branislav Nusic ; Sara Perrin Saric, traductrice et comédienne ; et Karine Samardzija, traductrice.

Lecture suivie d’un débat.


En partenariat avec le Théâtre 13

Branislav Nusic en Bulagarie, 1935. Central State Archive, Sofia. Domaine public

Branislav Nusic (8 octobre 1864 – 19 janvier 1938) était journaliste et fonctionnaire et a parallèlement beaucoup écrit (nouvelles, pièces de théâtre, romans, articles de presse). Considéré comme l'un des pères fondateurs du théâtre moderne serbe, il est aujourd'hui un des auteurs les plus joués en Serbie. Influencé tant par Gogol que par Feydeau, Nusic décrit avec humour et dérision parfois, les mœurs de la petite bourgeoisie serbe de son époque.

Ожалошћена Породица - Ožalošćena Porodica est le titre original de la pièce créée par les compagnies « Les Tréteaux de la Pleine Lune » et « Depuis-Depuis » au Théâtre13, du 12 novembre au 22 décembre 2013. Traduite en français sous le titre Les (Dés)héritiers, la pièce met en scène des membres d'une même famille rassemblés dans la maison d'un défunt, et qui sont tous avides de découvrir son testament. Dès que celui-ci est révélé, tout dérape et les situations cocasses s'enchaînent.

L'idée de cette création est née d'une rencontre entre le metteur en scène Ned Grujic, les acteurs Pascal et Philippe Ivancic, et le comédien et traducteur Sacha Petronijevic. Pour Ned Grujic, « Les (Dés)héritiers est un projet rare à plus d’un titre. Celui-ci va, d’une part, révéler au public français un immense auteur serbe à la plume satirique d’une grande acuité. Il va permettre, d’autre part, de concrétiser le rêve d’une poignée d’artistes français désireux, de par leurs racines slaves, de faire découvrir un des théâtres incontournables de l'Europe de l’Est ».

Cette rencontre permettra d'aborder la question des spécificités de la traduction d'œuvres théâtrales. Karine Samardžija expliquera par exemple ce en quoi traduire une pièce de théâtre en vue d'une publication, ou traduire une pièce de théâtre en vue d'une création sur scène sont des démarches bien distinctes : « Dans le cadre d'un projet éditorial, ce sont plutôt les aspects littéraires d'un texte donné qui seront privilégiés alors qu'un metteur en scène s'intéressera plus volontiers à l'incarnation des personnages par les comédiens... » Sacha Petronijevic s'intéressera au défi posé par la langue de Nusic : « Traduire au plus près les dictons populaires et les proverbes qui en jalonnant ce texte donnent à voir les interactions sociales des personnages entre eux dans cette micro-société. »

Des extraits de la pièce lus par les comédiens viendront illustrer plusieurs versions possibles d'une même scène. Les traductrices Sara Perrin Sarić et Karine Samardžija entreront en dialogue avec les acteurs et le metteur en scène afin que soient explicitées ces différentes possibilités.

 

Écoutez la rencontre !

Cliquer sur le bouton "Lecture" pour démarrer l'écoute. La barre verte indique le téléchargement du fichier. Pour naviguer dans l'enregistrement, cliquer dans la bande blanche contenant le chronomètre.

Les intervenants

Ned Grujic, metteur en scène d'origine serbe, il débute en tant que comédien pour le théâtre puis le cinéma. Il tourne notamment avec les Inconnus (Les trois frères) et Jean-Luc Godard (For ever Mozart). En 1993, il fonde sa compagnie Les Tréteaux de la Pleine Lune et met en scène des auteurs classiques (Shakespeare, Rostand, Beaumarchais)  et des spectacles pour le jeune public (Mowgli l'Enfant-Loup, Sherlock Holmes et le Chien des Baskerville, Oliver Twist, Gulliver et fils, Cabaret Grimm). En 2008, il adapte pour le théâtre Sa Majesté des Mouches de William Golding, une première en France.

Sacha Petronijevic, comédien et traducteur de la pièce, est formé à l’Atelier international de Théâtre Blanche Salant et Paul Weaver ainsi qu’à la Faculté d’Art Dramatique en Serbie. Il débute en tant que comédien, à Krusevac et à Belgrade, où il joue dans une trentaine de pièces. À partir de 2001, date de son arrivée en France, il joue aussi bien au théâtre qu'au cinéma : Sur ta joue ennemie de Jean-Xavier de Lestrade (2008), Le Premier Homme de Gianni Amelio (2012), et Mea Culpa de Fred Cavayé (sortie prévue fin 2013).

Sara Perrin Sarić, comédienne, metteur en scène et traductrice, a suivi une formation de comédienne au Cours Florent ainsi qu'un double cursus universitaire théâtre et civilisations (Sorbonne Nouvelle et INALCO). A également créé le festival de théâtre francophone le FêTèF en Bosnie-Herzégovine. Elle vit et travaille actuellement à Toulouse.

Karine Samardžija, traductrice (bosnien, croate et serbe). Après un cursus à l’INALCO, elle fonde avec Monika Prochniewicz et Sarah Cilaire le site Web de traduction expérimentale retors.net. Elle a traduit de nombreux auteurs dont Marko Ristic, Almir Imširević, Ivan Vidić, Slobodan Šnajder ou encore Lana Šarić, et participé à Une parade de cirque - Anthologie des écritures théâtrales contemporaines de Croatie (dir. Dominique Dolmieu, éd. L’espace d’un instant, 2012). Elle est actuellement en résidence à la Maison d'Europe et d'Orient, pour laquelle elle traduit Patriotic Hypermarket, pièce co-écrite en 2011 par la Serbe Milena Bogavac et le Kosovar Jeton Neziraj.

Sélection d'ouvrages de Nusic dans le catalogue de la BULAC et sur le site du projet Gutenberg.

 

Allons-y :

Auditorium du Pôle des langues et civilisations
65, rue des Grands Moulins
75013 PARIS

Métro Bibliothèque François-Mitterrand

Mission Action culturelle
Tél : 01 81 69 18 38
action-culturelle@bulac.fr

 

 

 


Rejoignez-nous


Le Carreau de la BULAC, carnet de recherches sur hypotheses.org

La Croisée de la BULAC, carnet de veille sur hypotheses.org

Pour citer cette page : 🔗 www.bulac.fr/?id=1202