Domaine polonais

Ce fonds est le reflet de l’activité éditoriale polonaise et de l’intérêt pour la question polonaise en France. La langue est parlée par plus de 38 millions de locuteurs vivants en Pologne, auxquels s'ajoutent les nombreuses minorités polonaises présentes à travers le monde.

Pierwsza książka polska‎ : studyum bibliograficzne. Lwów, 1918, collection de la BULAC.

Issu des collections de la Bibliothèque interuniversitaire des langues orientales (BIULO), il compte 20 000 ouvrages, dont 80 % sont en langue originale, et une vingtaine de revues.

Son histoire a débuté avec l’enseignement du polonais à l’École des langues orientales en 1916, mais c’est l’arrivée de Maria Szurek-Wisti (1952-1980) puis d’Étienne Decaux (1957-1972) qui permettent la constitution véritable du domaine polonais à la bibliothèque. À partir de 1953, les registres mentionnent des dons massifs : mais depuis la fin du régime communiste, ces dons réguliers des institutions polonaises et de la Bibliothèque nationale de Pologne se sont taris.

À partir des années 1960, une politique d'acquisition très volontariste permet le développement du fonds, qui comptait déjà des éditions anciennes et des volumes provenant de bibliothèques prestigieuses telles que celle de la famille Zamoyski.

Outre la prédominance de la littérature, ces collections se distinguent aussi par un riche fonds d’ouvrages historiques qui compte un grand nombre d'historiens importants tels que Jan Długosz et Adam Michnik. Les dernières acquisitions ont permis d'enrichir ce fonds par des documents en sciences politiques et sociales, géographie, et économie.

Le fonds en magasins : 17 500 volumes communicables, dont les revues de plus de 10 ans.

Dans les collections de la Réserve sont réunis les ouvrages rares et précieux, consultables sous certaines conditions. Par exemple : Dialogues polonais, français et allemand. Bresslau : Wilhelm Gottlieb Korn, 1809.

Des revues en ligne et des bases de donnéesPar exemple : Zeszyty literackie ; Polish Polar Research et Central and Eastern European Online Library.

Chargée de collections pour le domaine polonais : monika.merlin [à] bulac.fr

Établissements fondateurs de la BULAC ayant contribué à la constitution du domaine polonais : Sorbonne Nouvelle, INALCO.

Les ouvrages du catalogue BULAC localisés au Centre d'études slaves (CES) sont uniquement consultables sur place au 9, rue Michelet Paris 6e.

 


Rejoignez-nous


Le Carreau de la BULAC, carnet de recherches sur hypotheses.org

La Croisée de la BULAC, carnet de veille sur hypotheses.org

Pour citer cette page : 🔗 www.bulac.fr/?id=988