Domaine rrom

Le domaine rrom est en cours de développement, tant en langue originale que dans les diverses langues occidentales ou de l’Europe centrale. Cette langue, dont on retrouve la trace en Asie du Sud et en Europe, compte 5 à 6 millions de locuteurs à travers le monde.

Voyage dans la Russie méridionale et la Crimée‎ : par la Hongrie, la Valachie et la Moldavie‎ / par M. Anatole de Demidoff. Paris, 1854, collection de la BULAC.

Le fonds compte environ 480 ouvrages dont une centaine en langue rromani ainsi que 4 revues. Il est issu des collections de la Bibliothèque interuniversitaire des langues orientales (BIULO).

Avant 2007, seule une initiation au rromani était dispensée à l’Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO). Depuis cette date, une préparation à la licence de langue et civilisation rromani est également proposée. La diversité des langues représentées dans le domaine rrom ainsi que l’essor récent d’une littérature en langue rromani confèrent un intérêt nouveau à ce fonds en pleine expansion.

Les disciplines les mieux représentées dans ce fonds sont les sciences humaines et sociales et la linguistique.

Les collections en magasins : 200 volumes communicables, dont les revues de plus de 10 ans.

Des revues en ligne et des bases de données. Par exemple : Romani Studies ; Bucarest Hebdo ; Central and Eastern European Online Library.

Chargé de collections pour le domaine rrom : nicolas.pitsos [à] bulac.fr

Établissements fondateurs de la BULAC ayant contribué à la constitution du domaine roumain : Sorbonne Nouvelle, INALCO.

 


Rejoignez-nous


Le Carreau de la BULAC, carnet de recherches sur hypotheses.org

La Croisée de la BULAC, carnet de veille sur hypotheses.org

Pour citer cette page : 🔗 www.bulac.fr/?id=992