Domaine slovaque

Géographie de la Tchécoslovaquie‎ / par Stanislav Nikolau. Prague, 1926

Cette collection, tout comme le domaine tchèque, est constitué de la réunion de deux fonds complémentaires issus de la Bibliothèque interuniversitaire des langues orientales (BIULO) et de la bibliothèque du Centre d’études slaves (CES). Il compte environ 3 000 ouvrages (dont un peu plus de la moitié provient de la BIULO, le reste du CES) et quelques 120 revues, dont 5 abonnements vivants. Ce fonds est en cours de développement.

Le domaine slovaque, avant la création de la BULAC, était au sein de la bibliothèque de l'École des langues orientales intégré au domaine tchèque, prépondérant pendant toute la période tchécoslovaque. Les ouvrages les plus anciens de ce domaine sont en latin, en allemand ou en tchèque car la langue slovaque ne s'est réellement développée, en tant que langue littéraire, qu'à partir de la première moitié du XIXe siècle. L’enseignement des langue et civilisation slovaques à l’Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO) était inclus dans le cursus tchèque jusqu’à l’indépendance de la Slovaquie (1993).

Les disciplines les mieux représentées dans ce fonds sont la littérature (58 %), la linguistique (13 %) et l’histoire (13 %).

Les collections en magasins : 10 000 volumes communicables, dont les revues de plus de 10 ans.

Dans les collections de la Réserve sont réunis les ouvrages rares et précieux, consultables sous certaines conditions. Par exemple : Paterik, ili Otečnik Pečerskij soderžaŝ žitìâ svâtyh, prepodobnyh i bogonosnyh otec naših prosìâvših v peŝerah. Kìev : V Velikoj čudotvornoj Lavrě Kievo-Pečerskoj stavropogìi, 1678.

Des revues en ligne et des bases de donnéesPar exemple : Slovak Review ; Central and Eastern European Online Library.

Chargée de collections pour le domaine slovaque : monika.merlin [à] bulac.fr

Établissements fondateurs de la BULAC ayant contribué à la constitution du domaine slovaque : Sorbonne Nouvelle, INALCO, Paris-Sorbonne.

Les ouvrages du catalogue BULAC localisés au Centre d'études slaves (CES) sont uniquement consultables sur place au 9, rue Michelet Paris 6e.

 


Rejoignez-nous


Le Carreau de la BULAC, carnet de recherches sur hypotheses.org

La Croisée de la BULAC, carnet de veille sur hypotheses.org

Pour citer cette page : 🔗 www.bulac.fr/?id=994