La BULAC et la recherche

L'appui à la recherche fait l'objet d'une politique active de la part de la BULAC qui développe régulièrement des partenariats scientifiques avec des projets et des institutions de recherche.

Un partenariat autour de la philologie numérique des textes arabes

D’octobre 2020 à août 2021, la BULAC accueille dans ses murs une chercheuse en résidence. La post-doctorante Noëmie Lucas s’installe à la BULAC pour organiser et animer une série de hackathons et de colloques autour des enjeux de philologie numérique des textes en écriture arabe, et plus particulièrement de la reconnaissance optique des caractères dans les manuscrits maghrébins.

Une résidence de chercheur à la BULAC : les nouvelles philologies numériques pour les textes en écriture arabe

Noëmie Lucas, post-doctorante auprès du Groupement d’Intérêt Scientifique Moyen-Orient et mondes musulmans (GIS MOMM) dans le cadre d'un financement du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, est chargée de mettre en œuvre une des recommandations du Livre blanc Vers la science ouverte ? La transition numérique et la recherche sur le Moyen-Orient et les mondes musulmans en France.

Noëmie Lucas travaillera ainsi autour de la « structuration, du développement et de l’internationalisation des capacités de recherche françaises en matière de philologie numérique des textes en écriture arabe ».

La BULAC, engagée dans des projets de collaboration avec le GIS MOMM dans le cadre d'initiatives prises pour développer les humanités numériques dans le domaine de la recherche aréale, lui propose un soutien logistique, documentaire et scientifique, et accueillera les divers événements qu'elle sera amenée à organiser : hackathon, colloques ou journées d'étude, dont elle se fera régulièrement le relais.

Des hackathons pour entraîner un moteur d’OCR sur des manuscrits en écriture maghrébine

Entre janvier et avril 2021 seront organisées des séances de travail dans les salles de formation de la bibliothèque en coopération avec l'association Calfa, avec laquelle la BULAC a déjà noué précédemment un partenariat. L’objectif de ces séances, animées conjointement par Noëmie Lucas et Chahan Vidal-Gorène (Calfa), est d’entraîner un moteur de reconnaissance automatique de l’écriture en vue d’élaborer un modèle spécifique pour la graphie arabe dite maghrébine, qui pourra bénéficier à toute la communauté des chercheurs et des étudiants travaillant sur des manuscrits maghrébins dans le cadre de projet d’édition, de fouille de texte, etc.

Les quatre hackathons à venir se fonderont sur deux manuscrits de la BULAC en écriture maghribî, le MS.ARA.1977 et le MS.ARA.609, disponibles sur la Bina, qui permettront d’entraîner le moteur développé par CALFA et de développer des modèles pour l’analyse de la mise en page et pour celle des caractères. Ces deux manuscrits ont été choisis car ils présentent des graphies maghrébines différentes. Ils représentent par ailleurs deux genres différents. Tandis que le MS.ARA.1977 appartient au genre historique, le MS.ARA.609 s’inscrit dans le domaine du droit.

Par ailleurs, le modèle de reconnaissance de l’écriture sera expérimenté sur un autre manuscrit de BULAC numérisé par le service de numérisation à la demande de la bibliothèque, le MS.ARA.417.

 

Portrait de chercheur : Noëmie Lucas

Découvrez le portrait de Noëmie Lucas sur le Carreau de la BULAC.

 

Pour aller plus loin

Le carnet de recherche « La philologie arabe à l’heure du numérique » entend valoriser le travail de recherche, de veille et de formation réalisé dans le cadre des missions d’un post-doctorat sur la philologie numérique des textes en alphabet arabe avec le Groupement d’Intérêt Scientifique Moyen-Orient et mondes musulmans (GIS MOMM).

Ce Livre blanc publié par le GIS MOMM en septembre 2020 propose un bilan de la transition numérique dans le champ de la recherche aréale française sur le Maghreb, le Moyen-Orient et les mondes de l’Islam à l’heure de la science ouverte.

 

 

La BULAC est officiellement partenaire de trois projets de recherche :

En 2019, la BULAC a présenté l'exposition Aliento, le souffle de la sagesse sous le commissariat de Marie-Christine Bornes Varol et Marie-Sol Ortola.

[(Re)découvrez le prolongement numérique de cette exposition sur le carnet de recherche de la BULAC]

  • DELI : projet USPC (2015-2017)

 

La BULAC est également partenaire :

  • de la Fondation Maison des sciences de l'homme (FMSH) dans le cadre des programmes d'accueil de chercheurs et de post-doctorants étrangers DEA et Atlas. Elle propose un accueil personnalisé aux chercheurs de ces programmes dont le sujet de recherche est en lien avec les aires culturelles couvertes par la bibliothèque ;
https://www.fmsh.fr/
  • du projet Calfa (2019), un projet de traitement automatique de la langue arménienne classique [En savoir plus]
 

Rejoignez-nous

Facebook  
 
Twitter  
 
Instagram  

Le Carreau de la BULAC, carnet de recherches sur hypotheses.org

La Croisée de la BULAC, carnet de veille sur hypotheses.org

Pour citer cette page : 🔗 www.bulac.fr/?id=1644