Publié : 18/10/2021, mis à jour: 13/12/2021 à 15:46
http://www.bulac.fr/node/2338

Les fonds du Fort William College de Calcutta à la BULAC

En 2012, la BULAC a décidé de numériser les fonds ayant appartenu à la bibliothèque du Fort William College de Calcutta, capitale britannique des Indes de 1772 à 1912. Cette institution a occupé une place centrale dans l’étude des langues et cultures de l’Inde dans la première moitié du XIXe siècle.

Ex-libris du « Fort William College »

Ex-libris du « Fort William College »

Fort William College

Photographie du Fort William College

Photographie du Fort William College (Banglapedia).

S'appuyant sur l’héritage du philologue et linguiste William Jones, fondateur de l’Asiatic Society, Lord Wellesley, gouverneur général des Indes de 1798 à 1805, a l’ambition de fonder un collège au prestige capable de rivaliser avec les meilleures universités, un « Oxford de l’Orient ». En 1800, il crée Fort William College, du nom du bâtiment qui l’accueille. Né de besoins aussi bien politiques que culturels, le College est avant tout une structure de formation aux langues indiennes pour les fonctionnaires britanniques. La majorité des fonctionnaires de la Compagnie débarquant à Calcutta est jeune – entre 13 et 17 ans –, ne possède généralement que les rudiments de l’éducation et n’a aucune notion des langues vernaculaires de l’Inde.

Pôle de nombreuses traductions, Fort William College a joué un rôle clé dans l’édition et la diffusion d’ouvrages en langues indiennes, perse et arabe. Par son foisonnement intellectuel, il a également contribué au célèbre mouvement de renaissance qu’a connu le Bengale. D’éminents universitaires ont contribué à la renommée de cette institution. Parmi eux, le missionnaire baptiste William Carey y enseigna le bengali et les langues vernaculaires de l’Inde. En moins de cinq ans, le Fort William College devint la seule institution capable d’imprimer des livres en bengali, ourdou, oriya, tamil, telegu, kanarese ou encore marathi.

Carte de l’Hindoustan britannique vers 1800

Carte de l’Hindoustan britannique vers 1800.

Le fonds de la BULAC

Ex-libris de Fort William College

Ex-libris de Fort William College.

La Réserve de la BULAC compte nombre d’ouvrages imprimés à Calcutta durant la première moitié du XIXe. Parmi eux, une portion provient de la bibliothèque de Fort William. Ils sont reconnaissables à l’ex-libris, à l’inscription et au sceau trilingue.

En tant qu’institution de formation aux langues, une bonne partie des ouvrages traite de ce sujet. Cette catégorie rassemble deux types d’œuvres : d’un côté se trouvent les classiques, tel le Gulistān – célèbre recueil de poèmes persans traduits ici en ourdou –, les fables de l’Anvari Soheily ou encore l’histoire de Krishna (Prem Sagur) dans sa version hindi. Ces extraits de textes classiques, de recueil de fables ou de poésies faisaient office de grammaires. On trouve également des livres spécifiquement composés pour l’étude des langues, comme le Polyglott Munshi ou l’Introduction to the Bengalee language.

D’autres ouvrages reflètent la pensée orientaliste qui animait l'institution, avec des réflexions sur l’histoire et les civilisations d’Asie, comme l’histoire de la Chine en ourdou (Account of the Chinese empire) ou A guide to Bengal.

Polyglot Munshi or Vocabulary, Exercices, Pleasant Stories

Rae Munshi, Polyglot Munshi or Vocabulary, Exercices, Pleasant Stories, Calcutta : [s.n.], 1841.

An account, geographical, historical and statistical, of the Chinese empire

James Corcoran, An account, geographical, historical and statistical, of the Chinese empire : from the earliest antiquity to the treaty of Nanking, Calcutta : W. Thacker, 1848-52.

Hormis ces ouvrages, il a semblé cohérent d’ajouter quelques autres titres liés à l’institution bien que ne provenant pas de sa bibliothèque. C’est le cas des Catalogue of the books in the Library of the College of Fort William en anglais et en version manuscrite persane ainsi que du College of Fort William in Bengal qui rassemble les papiers officiels et les comptes rendus littéraires du collège dans ses quatre premières années d’existence.

Pour allez plus loin, découvrez l'exposition consacrée au Fort William College ainsi que l'ensemble du fonds numérisé en ligne sur la Bibliothèque Numérique Aréale de la BULAC (BiNA).