http://www.bulac.fr/node/2739

L’expérience d’une ville : Istanbul, d’Orhan Pamuk à Nedim Gürsel

Organisateur(s) :BULAC

Conférence du cycle « Littératures en mouvement : éditer, dévoiler, traduire l’espace littéraire mondial »

L’expérience d’une ville : Istanbul, d’Orhan Pamuk à Nedim Gürsel

Pont de Galata et Mosquée Süleymaniye (Enrique Freire).

Quand : 13 mai 2014 – 18:30 > 20:30 Où : Auditorium du Pôle des langues et civilisations

En partenariat avec les Cafés géographiques

Réécouter la conférence

Type de fichier
mp3
Publié
18 mai 2022

Conférence de

  • Nedim Gürsel, écrivain et professeur de littérature turque à l'Inalco et à l'EHESS ;
  • Muriel Rosemberg, maître de conférences en géographie à l’université de Picardie et membre de l’UMR Géographie-cités ;

donnée le 13 mai 2014.

Kalîla wa Dimna

Le fonds turc est l’une des plus anciennes collections de la bibliothèque, avec les fonds arabe et persan, puisque la langue turque a été la première enseignée, à partir de 1669, à l’École des Jeunes de langues orientales, puis à...

Nos intervenants

Nedim Gürsel
Nedim Gürsel

Nedim Gürsel est écrivain et professeur de littérature turque à l'Inalco et à l'EHESS. Lauréat de plusieurs prix dont celui de l’Académie de la langue turque en 1976 pour son roman Un long été à Istanbul, Nedim Gürsel a écrit, en turc et en français, une trentaine de romans, nouvelles, essais critiques et récits de voyage. 

Muriel Rosemberg
PICTO intervenant extérieur

Muriel Rosemberg est maître de conférences en géographie à l’université de Picardie et membre de l’UMR Géographie-cités. Après s’être intéressée au marketing urbain et aux représentations des acteurs, elle oriente ses travaux sur la ville dans la littérature (l’expérience de l’espace, les tensions entre géographie et littérature dans la géographie française). Elle a publié un article sur « L’Istanbul d’Orhan Pamuk : modalités et enjeux de l’expérience d’une ville » dans Lire les villes : panoramas du monde urbain contemporain, Tours : Presses universitaires François-Rabelais, 2012.