http://www.bulac.fr/node/2140

À l’orée de la nuit, histoires à faire peur

Organisateur(s) :BULAC

À l'occasion des Nuits de la lecture 2023, sur le thème de la peur, (re)découvrez des contes et récits effrayants et fantastiques présents dans les collections de la BULAC.

À l’orée de la nuit, histoires à faire peur

Richard Francis Burton, Vikram and the vampire : or, Tales of Hindu devilry, London, Tylston and Edwards, 1893. Collections de la BULAC, BIULO HH.VI.56.

Quand : 19 janvier 2023 > 22 janvier 2023 Où : En ligne

Contes populaires slaves

Le folklore et la mythologie slaves regorgent de créatures surnaturelles et de personnages maléfiques auxquels se confrontent héros et héroïnes au cours de leur quête. Baba Yaga, figure récurrente des contes russes, est certainement la plus emblématique de ces créatures. Elle revêt plusieurs aspects, depuis la divinité chasseresse jusqu'à la simple sorcière, qui révèlent autant de facettes parmi lesquelles on peut citer la ravisseuse, la combattante, la gardienne du royaume des morts ou la maîtresse de la forêt et des bêtes sauvages par exemple.

Conte russe illustré par Ivan Bilibine

Иван Яковлевич Билибин, Сказка об Иванѣ-царевичѣ, жаръ-птицѣ и о сѣромъ волкѣ | Ivan Âkovlevič Bilibin, Skazka ob Ivaně-carevičě, žarʺ-pticě i o sěromʺ volkě [L'histoire d'Ivan-tsarévitch, de l'oiseau de feu et du loup gris]. S.-Peterburgʺ, Izdanìe Èkspedicìi zagotovlenìâ gosudarstvennyhʺ bumagʺ, 1901. Collections de la BULAC, BULAC BR Fol 43.

Le Conte d'Ivan-tsarévitch, de l'oiseau de feu et du loup gris raconte comment les trois fils du tsar partirent à la recherche de l'oiseau de feu qui venait voler les pommes d'or du jardin de leur père. Seul le dernier, Ivan Tsarévitch, grâce à son fidèle loup gris, parviendra à mener à bien cette enquête. En chemin, il rencontrera l’amour sous la forme d’Hélène la très belle, et la mort, donnée par ses frères fous de jalousie. Ivan Âkovlevič Bilibin (1876-1942), peintre, illustrateur et décorateur de théâtre russe s’affirme dès ses débuts en tant qu’illustrateur de livres tirés de contes traditionnels russes. Dans ses dessins, il emprunte aux broderies, aux tissus imprimés, au loubok (estampe populaire russe) et à l’icône afin de donner l’illusion du merveilleux et de ressusciter l’ancien temps russe.

Conte russe illustré par Ivan Bilibine

Иван Яковлевич Билибин, Сказка об Иванѣ-царевичѣ, жаръ-птицѣ и о сѣромъ волкѣ | Ivan Âkovlevič Bilibin, Skazka ob Ivaně-carevičě, žarʺ-pticě i o sěromʺ volkě [L'histoire d'Ivan-tsarévitch, de l'oiseau de feu et du loup gris]. S.-Peterburgʺ, Izdanìe Èkspedicìi zagotovlenìâ gosudarstvennyhʺ bumagʺ, 1901. Collections de la BULAC, BULAC BR Fol 43.

Exposition « À l'orée de la nuit »

Exposition À l'orée de la nuit - rez-de-jardin (Maxime Ruscio / BULAC).

Gravure d'Ivan Vasilyevich Simakov Les Démons Pouchkine

Cette gravure d'Ivan Vasilyevich Simakov (1877-1925), artiste graphique et peintre russe, illustre le poème Les Démons de Pouchkine (1830). А. С. Пушкина, Полное собраніе сочиненій | A. S. Puškina, Polnoe sobranìe sočinenìj. S.-Peterburgʺ, izdanìe postavŝikovʺ Ego Imperatorskago Veličestva tovariŝestva M. O. Volʹfʺ, [1904]. Collections de la BULAC, BIULO OH.IV.10.

L’œuvre met en scène un homme circulant sur une route enneigée, affrontant des démons venus des ténèbres.
« Des démons et des démones,
Se joignant, se disjoignant,
Papillonnent — tourbillonnent —
Folles feuilles sous le vent !
Quelle foule ! Quelle fuite !
Et pourquoi ces tristes chants ?
Un ancêtre qui vous quitte ?
Une belle qu’on vous prend ? »
Alexandre Pouchkine, Les Démons, 1830. Traduction de Marina Tsvétaïéva, 1937.

Oiseaux de nuit

Борисъ Лазаревскій, Птицы ночныя | Borisʺ Lazarevskìj, Pticy nočnyâ [Oiseaux de nuit]. Paris, J. Povolozky & Cie, [ca1921]. Collections de la BULAC, BIULO MEL.8.961(22).

Boris Alexandrovitch Lazarevskìj (1871-1936), écrivain russe exilé à Berlin puis Paris, fut connu pour sa ferveur anti-bolchévique.

L’Amusant dans le terrible

Аркадій Аверченко, Смѣшное въ страшномъ : новые разсказы : 1920-1923 | Arkadìj Averčenko, Směšnoe vʺ strašnomʺ : novye razskazy : 1920-1923 [L’Amusant dans le terrible]. Berlinʺ, Knigoizdatelʹstvo "Sěver", 1923. Collections de la BULAC, BIULO PB.IV.1472.

Arkadij Averčenko (1881-1925) est un écrivain, critique et dramaturge russe. Il se spécialise notamment dans le genre satirique. Il écrit pour le journal humoristique Strekoza, puis fonde avec plusieurs jeunes collaborateurs de ce périodique la nouvelle revue Satyricon (1908), qu'il dirige et qui sera supprimée par les Bolchéviques en 1918. Il émigre à Paris, après l'invasion de la Crimée par les Bolchéviques en 1920. Son recueil L’Amusant dans le terrible, réédité à Berlin en 1923, est devenu une référence pour les écrivains de l’exil.

Les Contes du vampire

Les Contes du vampire, après avoir circulé oralement en Inde, ont été mis par écrit en sanskrit au XIe siècle par le brahmane cachemirien Somadeva, puis diffusés sous formes de traductions et d’adaptations dans de nombreuses langues. Ils constituent une partie du Kathâsaritsâgara, recueil célèbre de légendes et de contes populaires de l'hindouisme. Vingt-quatre à vingt-sept histoires s’y succèdent qui s’achèvent toutes par une énigme. Tous les contes sont enchâssés dans celui dont le recueil tire son titre : pour respecter une promesse faite à un mendiant, un roi doit aller chercher dans un cimetière, de nuit, un cadavre pendu à un arbre. Pendant qu'il le ramène sur son épaule, le cadavre, qui est possédé par un « vampire », lui raconte une histoire, conclue par une énigme de portée morale. Chaque fois (sauf la dernière), le roi résout l'énigme, et le cadavre disparaît : il est à nouveau pendu dans l'arbre et le roi est obligé de revenir le chercher. Richard Burton et Duncan Forbes sont les premiers à rendre accessibles au public en anglais ces histoires et légendes drolatiques et amorales qui annoncent déjà Les Mille et Une Nuits.

Contes et légendes du Japon

Le folklore japonais est fortement influencé par le Shintô et le Bouddhisme, les deux religions principales du pays. Il implique souvent des êtres surnaturels variés : kami (神, dieux et esprits), yôkai (妖怪, esprits monstres tels que oni, kappa et tengu), obake (お化け, esprits métamorphes), yûrei (幽霊, fantômes), dragons, et autres animaux dotés de pouvoirs surnaturels, comme le kitsune (狐, renard), le tanuki (狸, chien viverrin), le mujina (貉, blaireau), et le bakeneko (化け 猫, chat ayant un pouvoir de transformations). Beaucoup de contes du folklore japonais sont d'inspiration étrangère au pays. Il semble qu'ils proviennent pour la plupart des Indes (via la Chine) et de Chine même ; occasionnellement du Tibet, de Birmanie ou de Corée. Peu à peu, ils ont été adaptés à la sensibilité japonaise jusqu'à devenir d'esprit purement japonais.

​Contes du Japon d'autrefois : Les Champs Adachi

日本 昔話 : 安達ヶ原 [Contes du Japon d'autrefois : Les Champs Adachi]. Tokyo, Sazanami Iwaya (éditeur scientifique), 1896. Collections de la BULAC, BIULO JAP S 865 (17).

Sazanami Iwaya (1870-1933), auteur et conteur, est le premier homme de lettres à écrire spécifiquement pour la jeunesse au Japon. Les Contes du Japon d’autrefois sont parus de 1885 à 1905. Les Champs Adachi, qui est illustré sur cette page, raconte l'histoire d'une auberge tenue par un démon qui prend la forme d’une vieille femme et qui s’attaquerait aux voyageurs pendant la nuit.

Le trésor des contes japonais pour la jeunesse : Kobutori

Masao Kuzuyama, 日本童話寶玉集 : 瘤とり[Le trésor des contes japonais pour la jeunesse : Kobutori], illustrations par Hayakawa Keitarô, Tokyo, 1930. Collections de la BULAC, BIULO JAP NF 959.

Après être sorti diplômé de l'université, Masao Kuzuyama a commencé à compiler des textes littéraires dans une encyclopédie. Il a écrit plusieurs pièces de théâtre et des livres pour les jeunes. Parmi ses œuvres, on peut citer des contes de fées japonais (Nippon Dōwa Hogyokushu) et 12 leçons de théâtre moderne. L’illustration présentée est tirée du conte Kobutori. Un vieil homme a une bosse sur le visage. Dans la montagne, il rencontre un groupe de tengu [démons] qui font la fête et il rejoint leur danse et leur plaît tellement qu'ils veulent le revoir la nuit suivante. Ils lui offrent un cadeau et lui retirent également la bosse de son visage. Un voisin méchant, qui a aussi une bosse, entend parler de la bonne fortune du vieil homme et essaie de faire la même chose mais en volant le cadeau. Les tengu, cependant, lui donnent simplement la bosse de son voisin en lui laissant la sienne, dégoûtés par ses mauvais talents de danseur et sa malhonnêteté.

Contes de fées : Rashômon

日本昔噺 : 羅生門 [Contes de fées : Rashômon], Tokyo, Hakubunkan, 1924. Collections de la BULAC, BIULO JAP NF 968.

Contes de fées : Rashômon

日本昔噺 : 羅生門 [Contes de fées : Rashômon], Tokyo, Hakubunkan, 1924. Collections de la BULAC, BIULO JAP NF 968.

Les traductions des Mille et Une Nuits

Les Mille et Une Nuits est une œuvre traduite d’un original persan, arabisée et modifiée, qui forme un ensemble narratif à strates multiples. Les racines des Mille et Une Nuits plongent dans l’Orient hindou. Son entrée dans le domaine arabe se fait entre la fin du VIIIe et le début du IXe siècle par la traduction d’un recueil persan, intitulé Mille Contes. Son contenu change et s’arabise, son titre modifié favorise les récits nocturnes, mais son récit-cadre reste inchangé : Schéhérazade, la fille du vizir, parvient, grâce à ses récits, à guérir le sultan Schahriar de sa folie meurtrière au bout de presque trois ans. Les collections de la BULAC sont riches de dizaines d’éditions, anciennes et contemporaines, des Mille et Une nuits, dans une vingtaine de langues parmi lesquelles le persan, le russe, le swahili, l’amharique, l’haoussa, le soundanais, le khmer et le vietnamien.

Traduction russe des Mille et Une nuits

Traduction russe des Mille et Une nuits par Mikhail Alexandrovitch Salié. Книга тысячи и одной ночи | Kniga tysâči i odnoj noči. Leningrad, Academia, 1929-1934. Collections de la BULACBIULO PB.IV.145(5).

Mikhail Alexandrovitch Salié (1899-1961), ancien élève de l'Institut des langues orientales de Saint-Pétersbourg, fut le premier à traduire en russe Les Mille et Une nuits à partir de sources arabes. La présente édition fait partie des publications soviétiques de l'éditeur « Academia » exposées dans le Pavillon soviétique de l'Exposition universelle de 1937.

Traduction russe des Mille et Une nuits

Traduction russe des Mille et Une nuits par Mikhail Alexandrovitch Salié. Книга тысячи и одной ночи | Kniga tysâči i odnoj noči. Leningrad, Academia, 1929-1934. Collections de la BULAC, BIULO PB.IV.145(5).

Les Mille et Une nuits en amharique, haoussa et swahili

Les Mille et Une nuits en amharique, haoussa et swahili. Collections de la BULAC, BIULO ETH.III.59, BIULO GEN.III.3908(2), BIULO AP.VII.379(1) et (2).

Les Mille et Une nuits en vietnamien, khmer et soundanais

Les Mille et Une nuits en vietnamien, khmer et soundanais. Collections de la BULAC, BIULO BR.8.337(2)BIULO CAM.IV.49(8)BIULO MAL.IV.65.

Traduction swahili des Mille et Une nuits

Traduction swahili des Mille et Une nuits par Edwin W. Brenn. Mazungumzo ya Alfu-lela-ulela au siku elfu na moja, [Nairobi], Longmans, [1963]. Collections de la BULAC, BIULO AP.VII.379.

Traduction swahili des Mille et Une nuits

Traduction swahili des Mille et Une nuits par Edwin W. Brenn. Mazungumzo ya Alfu-lela-ulela au siku elfu na moja, [Nairobi], Longmans, [1963]. Collections de la BULAC, BIULO AP.VII.379.

Exposition À l'orée de la nuit
Exposition À l'orée de la nuit
Exposition À l'orée de la nuit
Vikram and the vampire
Exposition À l'orée de la nuit

Empuntez des histoires à faire peur !

Une sélection d'histoires de fantômes, sorcières, vampires et autres créatures effrayantes du monde non occidental.

Voir tous les résultats
Nuits de la lecture 2023

CNL / ©Aude Samama pour les Nuits de la lecture 2023 / Design : Iceberg

 

Créées en 2017 par le ministère de la Culture pour fédérer acteurs du livre et lecteurs et célébrer le plaisir de lire, les Nuits de la lecture, organisées depuis 2022 par le Centre national du livre (CNL), reviennent du 19 au 22 janvier 2023. Des milliers d'événements seront programmés partout en France et au-delà des frontières.

Nuit de la lecture 2020 - À l’orée de la nuit
18 janvier 2020 – 19:00 > 20:30

Quoi de plus universel que le frisson de la peur ? À l'occasion de la Nuit de la lecture 2020, (re)découvrez des contes et récits effrayants et fantastiques puisant dans les répertoires slave, moyen-oriental, indien et japonais. Le 18 janvier au...

Nuit de la lecture 2019 - Les pérégrinations du Roi Singe
19 janvier 2019 – 19:00 > 20:30

Soirée performance : Sun Wukong en Chine, Son Gokû au Japon, le Roi Singe est un héros très populaire dans toute l’Asie. Connu pour sa force, sa rapidité et ses pouvoirs magiques, c'est aussi un personnage irrévérencieux et imprévisible. À...

Nuit de la lecture 2018 - Voyager avec Nasr Eddin Hodja et son âne
20 janvier 2018 – 19:30 > 21:30

La BULAC se métamorphose pour la Nuit de la lecture 2018 et vous invite à découvrir les histoires rocambolesques de Nasr Eddin Hodja, personnage mythique du XIIIe siècle haut en couleurs.

Nos intervenants

Emmanuelle Liénard
Agent BULAC

Chargée de l'action culturelle