Publié : 26 avril 2021
http://www.bulac.fr/node/2832

Penser l’Inde

« Comment prendre ce pays ? » martèle Shashi Tharoor ! « Comment prendre ce pays qui compte dix-huit langues majeures et vingt-deux mille dialectes distincts [...] ? Comment s’y prendre avec un pays dont la population est illettrée à 50 % mais qui a formé la plus grande communauté de scientifiques, d’ingénieurs du monde [...] ? Comment prendre la mesure d’une culture qui a érigé la  non-violence en principe moral effectif mais qui a accédé à la liberté dans le sang où baigne encore le pays indépendant [...] ? Comment dépeindre le présent, pour ne pas parler du futur, d’une civilisation immémoriale [...] ? » (Shashi Tharoor, L'Inde : d'un millénaire à l'autre : 1947-2007, Le Seuil, 2007)

Penser l’Inde

Jean-Pierre Dalbéra, La Porte de l'Inde (Mumbai, Inde) (CC BY 2.0)

Sélection bibliographique

Voir tous les résultats
La BULAC vue par Gwenael Beuchet. Catalogue de l'exposition, « L’Inde et les ganjifas ». Grégoire Maisonneuve / BULAC.

Le fonds en langues indiennes de la BULAC représente la diversité linguistique du pays, qui comptait en 2019 vingt-deux langues officielles, hormis l’anglais. La bibliothèque possède des ouvrages en hindi, en ourdou, en bengali, en tamoule, en cingalais...

S'opposer au padshah : contestation et répression en Inde moghole (XVIe-XVIIIe siècles)
4 janvier 2022 – 18:30 > 20:00

Conférence publique de l’Institut d’études de l’Islam et des sociétés du monde musulman (IISMM), par Corinne Lefèvre, historienne, chargée de recherche, CNRS, CEIAS