http://www.bulac.fr/node/2730

« Traduire », un film de Nurith Aviv

Organisateur(s) :BULAC

Le film Traduire est le dernier volet d’une trilogie après D’une langue à l’autre et Langue sacrée, langue parlée.

« Traduire », un film de Nurith Aviv

Traduire, un film de Nurith Aviv (DR).

Quand : 12 mars 2014 – 18:30 > 20:30 Où : Auditorium du Pôle des langues et civilisations

Traduire est un « film-Babel » où des traducteurs de différents pays, s’exprimant chacun dans sa langue, parlent de leur expérience de passeurs de la littérature hébraïque écrite à travers les siècles : le Midrash, la poésie hébraïque médiévale, la littérature moderne et contemporaine. Les traducteurs parlent avec passion de la confrontation avec une langue qui les amène parfois à transgresser les règles de leur propre langue.

Ce documentaire a reçu le prix Édouard Glissant en 2009. Pour Édouard Glissant, « chaque traduction aujourd’hui accompagne le réseau de toutes les traductions possibles, de toute langue en toute langue ».

Réécouter la conférence

Type de fichier
mp3
Publié
06 mai 2022

Conférence de

  • Jean-Yves Masson,  écrivain, traducteur, directeur de collection, critique littéraire, est professeur de littérature comparée à l’Université Paris-Sorbonne ;
  • Nurith Aviv, réalisatrice et chef opératrice ;

donnée le 12 mars 2014.

Tour d'horizon de la poésie hébraïque contemporaine

La BULAC vous propose de découvrir la poésie hébraïque contemporaine avec une sélection bibliographique qui retrace l'évolution de cette poésie, de la fin du XIXe siècle avec le poète Hayim Nahman Bialik, jusqu'à l'époque actuelle, avec la poétesse Revital Berger-Shloman.

Traduire en langues juives

Écoutez Arnaud Bikard, le lundi 29 janvier, de 14h30 à 15h, présenter l'exposition, Traduire en langues juives, dans l’émission “De Vive(s) Voix” sur RFI.

Visite guidée de l'exposition «Traduire en langues juives»

Visitez l'exposition Traduire en langues juives en compagnie de son commissaire, Arnaud Bikard, maître de conférences en langue et culture yiddish à l'Inalco.

Traduire en langues juives
3 janvier 2024 > 14 février 2024

Les langues juives, fruits de l'expérience de la diaspora, n'ont cessé d'évoluer au contact, d'une part, des langues sacrées (l'hébreu et l'araméen) et, d'autre part, des langues dominant les territoires où les juifs ne constituaient qu'une minorité. La traduction est...

Moshe Vorobeichic, dit Moï Ver

L'œuvre de Moshe Vorobeichic (1904, Vilnius, actuelle Lituanie - 1995, Safed, Israël), photographe, graphiste et peintre, reflète un parcours singulier, marqué par des géographies multiples.

La condition des femmes dans la société israélienne

La Déclaration d’Indépendance d’Israël du 14 mai 1948 inclut l’égalité des sexes. Cependant les inégalités entre hommes et femmes demeurent importantes en Israël. La situation politique, l'obsession de la sécurité ainsi que le poids des contraintes religieuses sont des facteurs...

Couverture de l'ouvrage : nom d'auteur et titre en yiddish écrit en caractère hébraïque, typographie cursive jouant se détachant en partie en caractères blanc sur le fond d'un disque noir, superposé à des caractères noirs sur fond blanc

La BULAC conserve plus d'un millier d'ouvrages confisqués pendant la Seconde Guerre mondiale. La plupart d'entre eux ont été déposés auprès de la Bibliothèque des langues orientales par la Commission de la récupération artistique. Le travail d'identification et de signalement...

Exposition Aliento, le souffle de la sagesse

Analyse Linguistique Interculturelle d’ÉNoncés sapientiels et de leur Transmission de l’Orient à l’occident et de l’occident à l’orient (2014-2018)

Pitʾwm depiyqah ba-delet

Le domaine hébraïque présente la particularité d’avoir été constitué assez tardivement par rapport aux autres fonds relatifs au Moyen-Orient. L’hébreu moderne compte aujourd’hui 8 millions de locuteurs.

Nos intervenants

Jean-Yves Masson
Jean-Yves Masson

Jean-Yves Masson, écrivain, traducteur, directeur de collection, critique littéraire, est professeur de littérature comparée à l’Université Paris-Sorbonne, au Centre de recherche en littérature comparée (CRLC) qu’il a dirigé de 2006 à 2012. Auteur de deux romans et de cinq livres de poèmes, parmi lesquels Neuvains de la sagesse et du sommeil, Cheyne éditeur, 2007 (prix Max Jacob) et Ultimes vérités sur la mort du nageur, Verdier, 2008 (bourse Goncourt de la nouvelle), il a été président de la Maison des Écrivains et de la Littérature entre 2010 et 2012. En collaboration avec Yves Chevrel, il publie aux éditions Verdier une Histoire des traductions en langue française en 4 volumes. Le premier tome, consacré au 19e siècle, est paru en octobre 2012, le second paraîtra en octobre 2014. Depuis la rentrée 2013, il dirige également avec Jean-René Ladmiral, aux éditions Les Belles Lettres, la collection « Traductologiques ».

Nurith Aviv
Nurith Aviv

Nurith Aviv a réalisé quatorze films documentaires, en faisant notamment des questions de langue un terrain de recherche personnel et cinématographique. En 2015, une rétrospective, Filiations, langues, lieux, lui a été consacrée au Centre Pompidou. En 2019, elle a reçu le Grand Prix de l'Académie française. Elle est la première femme chef-opératrice en France reconnue par le CNC. Elle a fait l'image d'une centaine de films (fictions et documentaires), entre autres pour Agnès Varda, Amos Gitaï, René Allio ou Jacques Doillon. Explorer le site de Nurith Aviv