Publié : 04 février 2024
http://www.bulac.fr/node/3082

Un recueil rare de poèmes de Missak Manouchian numérisé et traduit

La BULAC conserve un recueil de poèmes de Missak Manouchian, le martyr de la Résistance qui entrera au Panthéon le 21 février 2024. Publié à titre posthume en 1946, ce recueil est un document exceptionnel désormais accessible au plus grand nombre.

Un recueil rare de poèmes de Missak Manouchian numérisé et traduit

Portrait de Missak Manouchian en frontispice du recueil posthume Միսաք Մանուշեան, Բանաստեղծութիւններ | M. Manouchian, Poésies. Paris, 1946. Collections de la BULAC, BIULO MEL.8.1372(1).

Couverture du recueil : composition graphique en noir et blanc associant un soleil, une pleine lune et une étoile, jeu de stylisation de la typorgraphie du titre qui semble surgir en perspective de l'horizon

Couverture du recueil posthume Միսաք Մանուշեան, Բանաստեղծութիւններ | M. Manouchian, Poésies. Paris, 1946. Collections de la BULAC, BIULO MEL.8.1372(1).

Missak Manouchian est entré dans l'histoire comme chef du groupe FTP-MOI (Francs-tireurs partisans de la main d'œuvre immigrée). Le réseau est démantelé et fusillé en février 1943. L'occupant nazi placarde dans les rues de Paris la photographie des résistants, sur un fond rouge destiné à les présenter comme des terroristes sanguinaires. Cette image se retourne comme une marque d'honneur qui reste associée à la mémoire du groupe de cette « Affiche rouge ».

La proximité de Missak Manouchian avec les milieux artistiques et littéraires de la diaspora arménienne est toutefois moins connue. Au début des années 1930, il cofonde une revue littéraire en langue arménienne, dont la BULAC conserve six des douze numéros parus entre juillet 1930 et juin 1931. Après la Libération, sa veuve Mélinée et un comité de soutien publient un recueil posthume de sa poésie. En 1956, une partie de ces poèmes sont publiés en Arménie soviétique. Quelques traductions françaises partielles sont réalisées à partir de cette dernière édition, mais le premier recueil tombe dans l'oubli, sans doute en raison de sa diffusion confidentielle.

Couverture du recueil bilingue de poésies publiées par les éditions Points en 2024

Couverture de l'édition bilingue : Missak Manouchian, Ivre d'un grand rêve de liberté, Stéphane Cermakian (trad.), Paris, Points, « Points Poésie », 2024.

L'exemplaire conservé à la BULAC est donc un document exceptionnel. Récemment numérisé, il a servi à réaliser une édition bilingue intégrale du recueil de poèmes, publié en janvier 2024 par Stéphane Cermakian.

Missak Manouchian dans les collections de la BULAC

Voir tous les résultats
Le fantôme arménien

Le fonds arménien constitue, après les fonds arabe, turc et persan, l’une des collections fondatrices de la bibliothèque. Ce riche ensemble d’imprimés témoigne aussi bien de l’ancienneté de l’enseignement de cette langue en France que du dynamisme éditorial de la...

Krikor Beledian

Des collections arméniennes enfin rassemblées et accessibles.
La BULAC est allée à la rencontre de Krikor Beledian, l'un des plus grands écrivains contemporains en arménien occidental. En revenant sur son passé de chercheur en études arméniennes et de critique...